AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddelssi



Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: La mort.   Ven Mai 28 2010, 03:41

La mort du corps (vue de l'extérieur)

Au moment de la mort, comme l'âme quitte la dimension où l'être humain vit, le corps devient inerte, sans vie. Comme pour les êtres vivants qui changent de peau, l'âme laisse derrière elle son enveloppe charnelle pour commencer sa vraie vie.

Mais, l'histoire de cette "enveloppe" qui demeure dans ce bas-monde est importante, surtout pour ceux qui attachent au corps plus d'importance qu'il ne le mérite...

Avez-vous jamais pensé en détail à ce qui arrive à cette enveloppe quand on meurt?

Un jour vous allez mourir, peut-être d'une façon que vous n'avez jamais envisagée. En allant à l'épicerie pour acheter du pain, une voiture vous heurte. Ou une maladie mortelle vous frappe et met fin à votre vie. Ou tout simplement, votre cœur s'arrête de battre sans raison apparente.

Alors, vous commencerez à goûter la mort.

Dorénavant, vous n'aurez plus de relation avec votre corps, en aucune façon. Ce corps que vous supposiez être votre "vous-même" durant toute votre vie, n'est plus qu'un amas de chair. Après votre mort, votre corps ou cadavre sera porté par d'autres personnes. Il y aura de nombreuses personnes autour de votre corps qui pleureront et qui feront votre deuil. Après cela votre corps sera envoyé à la morgue où il passera la nuit. Le lendemain, les rites funéraires commenceront. Le cadavre inerte, devenu rigide sera lavé à l'eau froide. Les traces de la mort disparaîtront et certaines parties de votre corps se reteindront de rose.

Suite à cela, le corps sera enveloppé dans un linceul et mis dans un cercueil, le corbillard sera prêt pour transporter le cercueil. En allant vers le cimetière, les personnes accompagnant le cortège s'apercevront que la vie se déroule comme d'habitude dans les rues. En voyant le cortège funèbre passer, quelques personnes s'arrêteront pour montrer leur respect, mais la majorité suivront leur chemin et vaqueront à leurs taches quotidiennes. Au cimetière, le cercueil sera porté par ceux qui vous aimaient ou ceux qui donneront l'apparence de vous avoir aimé. De toute évidence, il y aura encore des personnes qui se lamenteront et qui pleureront à ce moment-là. Puis, on arrivera à la destination finale, là où il n'y a aucune échappatoire: la tombe. Votre nom sera inscrit sur la stèle de marbre...Votre cadavre sera sorti du cercueil et déposé dans la fosse. Des prières seront faites pour vous. À la fin, des hommes munis de pelles commenceront à recouvrir votre cadavre avec de la terre. La terre s'infiltrera dans le linceul, elle remplira votre bouche, votre gorge, vos yeux et votre nez. Petit à petit, le linceul disparaîtra sous la terre. Très vite, les funérailles prendront fin et les personnes présentes se disperseront une à une. Une fois tout le monde parti, le cimetière retrouvera son silence habituel. Ceux qui ont accompagné votre cercueil reprendront leur rythme de vie habituel, et pour votre cadavre inhumé, la vie n'aura plus aucun sens. Une belle maison, une personne charmante, un paysage féerique, tout cela n'aura plus de sens pour vous. Votre cadavre ne rencontrera plus jamais un ami. La seule certitude pour votre cadavre sera la terre, les vers et les bactéries qui peuplent le sol.

Avez vous jamais pensé à l'état auquel sera réduit votre cadavre après la mort?

Avec l'inhumation, votre cadavre subira un processus de dégradation, provoqué par des facteurs internes et externes.

Peu après que votre cadavre est placé dans la tombe, les bactéries et les insectes qui se trouvent déjà dans le corps et prolifèrent en l'absence d'oxygène, commenceront leur œuvre. Les gaz libérés par ces organismes gonfleront le cadavre, en commençant par l'abdomen, altérant ainsi sa forme et son apparence. De l'écume sanguinolente sortira de la bouche sous la pression des gaz poussant le diaphragme. À fur et à mesure que la pourriture avance les poils et les cheveux, les ongles, les plantes des pieds et les paumes des mains partiront en lambeaux. En même temps que cette altération externe, les organes internes comme les poumons, le cœur, le foie dépériront aussi. Pendant ce temps-là, la scène la plus horrible aura lieu au niveau de l'abdomen, la peau ne pourra plus supporter la pression des gaz et elle éclatera soudainement, laissant échapper une odeur dégoûtante. À commencer par le crâne, les muscles se détacheront de leur place, la peau et les tissus délicats se désintègreront. Le cerveau se desséchera et ressemblera à de l'argile. Ce processus continuera jusqu'à ce que le cadavre soit réduit à l'état de squelette.

Ce corps, que vous pensez être l'essence de vous-même, disparaîtra d'une manière terrible et dégoûtante. Alors que ceux que vous avez laissés derrière vous s'occuperont des rituels des funérailles, les insectes, les vers et les bactéries du sol se chargeront réduire à néant votre dépouille.

Si vous mourrez accidentellement et que vous ne n'êtes pas enterré, les conséquences sont encore plus tragiques, votre cadavre sera rongé par les vers, comme un vulgaire morceau de viande laissé dans une pièce à une température ambiante pendant longtemps, et ce jusqu'au moment où les vers mangeront le dernier lambeau de chair et ne laisseront que le squelette.

C'est le chemin de tout un chacun; l'être humain, créé dans "la meilleure des formes", va vers la fin la plus horrible.

Pourquoi?

C'est sûrement par la volonté de Dieu que le corps cesse d'exister de cette manière dramatique. Ce fait communique un message implicite très important. La fin terrible qui attend l'être humain devrait lui rappeler que son être n'est pas un corps, un physique, mais une âme "enveloppée" dans ce corps. Autrement dit, l'homme doit reconnaître qu'il a une existence au-delà de son corps. La fin si choquante de l'homme, porte en elle plusieurs leçons et est destinée à lui faire comprendre qu'il n'est pas seulement "chair et os".

L'être humain doit reconsidérer ce corps auquel il attache tant d'importance, au regard de l'éternité et de cette existence temporaire, pour bien méditer sa fin, la mort. En effet, ce corps périra dans le sol, deviendra la proie des vers et sera réduit à l'état de squelette.

Haroun Yahia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La mort.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» 1087 - Mort de Guillaume le Conquérant à Rouen ...
» Paulo le poulpe est mort !!!!!!!!!
» Forum Mort Sûre
» Questions sur la vie apres la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: C U L T U R E :: PENSEES A RETENIR-
Sauter vers: