AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sidi Daoud:Une bombe artisanale désamorcée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soussou



Féminin Nombre de messages : 431
Age : 38
Loisirs : lecture, musique(pop,rock) internet
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Sidi Daoud:Une bombe artisanale désamorcée   Mer Mai 28 2008, 02:19

Sidi Daoud (Boumerdès).
Une bombe artisanale désamorcée


Une bombe artisanale a été désamorcée avant-hier dans l’après-midi à Souanine, une localité relevant de la commune de Sidi Daoud et située à une quarantaine de kilomètres à l’est de Boumerdès.
L’engin a été enfoui sous terre au bord de la RN24 et aurait été destiné à commettre un attentat contre les forces de la gendarmerie qui ont l’habitude d’effectuer des patrouilles sur ce tronçon. Quelques heures auparavant, lesdites patrouilles auraient été attaquées à l’aide d’armes artisanales (heb-heb), selon des sources locales. Nos sources signalent également un pilonnage intensif des maquis des hauteurs de Chabet El Ameur et Lakhdaria ces derniers jours. L’opération de nettoyage desdits maquis a été décidée suite à l‘assassinat de 4 militaires dans l’explosion d’une bombe artisanale dans cette région. Par ailleurs, seize peines capitales ont été prononcées hier par le tribunal criminel de Boumerdès à l’encontre de terroristes déclarés en fuite et jugés par contumace pour « constitution de groupes terroristes armés, vol à main armé, homicide volontaire, tentative d’assassinat volontaire, menaces de mort, possession d’armes et d’explosifs et destruction de biens d’autrui ». Deux tiers des terroristes jugés hier appartiennent à la katibat El Arqam qui écume les maquis de la région centre de Boumerdès, parmi eux l’émir de la katibat Khelifi Youcef, jugé déjà à plusieurs reprises lors des dernières cessions criminelles, avant et après son élimination le mois d’avril dernier à Souk El Had (sud-est de la wilaya de Boumerdès) et qui a toujours été condamné à la même peine. Ont été jugés également les frères Hadjrès activant dans la région de Zemmouri. Le deuxième groupe à être jugé était celui de Corso. Quatre éléments de celui-ci, dont Bentitraoui Omar, ont été condamnés à la peine capitale, y compris Amrouche Omar et Tikhribine Mohamed, éliminés l’année dernière. A souligner que tous les terroristes condamnés sont toujours en cavale. Le tribunal a en outre reporté à une date ultérieure le procès de 7 terroristes dont 4 sont en état d’arrestation.

K. O
El watan du 28/05/208
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sidi Daoud:Une bombe artisanale désamorcée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FLASH - La bombe désamorcée, la circulation reprend sur le port de Brest .
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» LA FIN A SIDI BOUZID
» La bombe BB (soirée Théma) sur Arte
» la glorificationde du grand poète de Mostaganem Sidi Lakhdar Benkhlouf à Dieu et son Prophète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: