AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GUEROUABI

Aller en bas 
AuteurMessage
Brahim



Masculin Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: GUEROUABI   Lun Déc 24 2007, 10:49

CIAO


Dernière édition par Brahim le Sam Avr 19 2008, 23:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salim
Fondateur du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 3348
Localisation : Dellys - Algérie
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: GUEROUABI   Lun Déc 24 2007, 10:52

Merci Brahim. Tu nous gâtes avec ces liens. Allah Yahafdhak.

La qualité du son est formidable (Chanson Lechiakh de Guerouabi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dellys.superforum.fr
Brahim



Masculin Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: GUEROUABI   Lun Déc 24 2007, 11:08

CIAO


Dernière édition par Brahim le Sam Avr 19 2008, 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salim
Fondateur du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 3348
Localisation : Dellys - Algérie
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: GUEROUABI   Lun Déc 24 2007, 11:18

Tu veux dire des Sous-Rubriques pour chaque Cheikh. C'est possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dellys.superforum.fr
Brahim



Masculin Nombre de messages : 409
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: GUEROUABI   Mar Déc 25 2007, 05:56

CIAO


Dernière édition par Brahim le Sam Avr 19 2008, 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salim
Fondateur du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 3348
Localisation : Dellys - Algérie
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: GUEROUABI   Mar Déc 25 2007, 08:46

Dans un forum, il ne faut pas voir maintenant.

Il faut voir à long terme quand le nombre de messages sera important. Il sera alors difficile de se retrouver. C'est pour çà qu'il faut bien le structurer dès le départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dellys.superforum.fr
Rabah



Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 18/12/2007

MessageSujet: Re: GUEROUABI   Dim Fév 17 2008, 05:09

En plus du chaabi qui représente notre patrimoine ancestral intimement lié à notre culture, il y a également, des chansons qui ont accompagné notre jeunesse et qui continuent de nous faire vibrer à chaque fois quand on les écoutent. Perso j'étais particulièrement sensible au style de Jethro tull, Neil young, Fleetwood Mac, Creadence, Dylan (1er style) et inévitablement, pour les gars de ma génération, les indétronables Beatles et le duo Simon and Garfunkel ...
et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kader



Masculin Nombre de messages : 107
Localisation : Montréal (CANADA)
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture-musique des années 60 et 70
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: GUEROUABI   Dim Fév 17 2008, 07:26

Cher Rabah Bonjour,

Tu me donnes la chair de poule en te voyant parler des Beatles etc...pour t'avouer une chose je connaissais toutes les chansons des quatre garçons dans le vent, en ce temps là notre cher ami Brahim était navigateur et il nous avait ramené tous les 33 tours de ce groupe par contre la chanson DON'T LET ME DOWN, c'est par ta voix que je l'avais entendue pour la première fois FI TRIK ECHMANDIFIR c'était au temps de l'insouciance, on n'avait pas d'argent , on était nombreux à vivre dans nos petites maisons, mais on était heureux .

KANAT EL KANAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salim
Fondateur du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 3348
Localisation : Dellys - Algérie
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: GUEROUABI   Sam Juil 19 2008, 00:12

IL Y A DEUX ANS, DISPARAISSAIT L'AUTEUR DE L'IMMORTELLE EL-BAREH
Une qaâda en souvenir de Guerrouabi


L'un des maîtres du genre chaâbi, El-Hadj El-Hachemi Guerrouabi, ravi aux siens il y a déjà deux années de cela, a eu droit à un sobre hommage avant-hier.

Ce clin d'oeil, tout ce qu'il y a de simple a consisté en une qaâda nocturne comme le défunt virtuose aimait en animer de son vivant. Et c'est la salle Ibn Zeydoun de l'office Riadh El Feth d'Alger qui a abrité cette soirée à laquelle ont pris part de nombreux convives en sus de membres de sa famille et de la ministre de la Culture. Mais avant que la qaâda ne commence, les visiteurs ont eu droit à une exposition retraçant à coups de prises photographiques le parcours artistique du défunt chanteur et à une projection d'un film documentaire qui lui a été consacré fort malheureusement à titre posthume pour avoir été (ledit documentaire, ndlr) réalisé après sa mort. Et les extraits des concerts de Guerrouabi, choisis pour illustrer le documentaire, ont arraché à chaque fois aux présents des applaudissements comme pour signifier que l'inégalable interprète de la mythique "Aouicha wal Harraz", tiré du répertoire classique châabi, vit toujours dans les coeurs.

Peu après, la scène de la salle Ibn Zeydoun de l'office Riadh El-Fteh a vu défiler toute une procession de chanteurs dont on peut citer Mustapha, un des fils de Guerrouabi, Didine Karroum et Abderrahmane El Kobbi. Ayant entamé son parcours artistique dans les années 1950, il aura inévitablement à évoluer à l'ombre des grands maîtres du châabi tels M'hamed El Anka, Hadj M'rizek...avant qu'il ne s'affranchisse en se lançant dans la chansonnette. Et en 50 ans de carrière, Guerrouabi aura dominé plusieurs genres (Hawzi, A'roubi et Châabi) marquant à jamais de son empreinte la scène musicale algérienne. Il aura aussi à innover tant par le style que par l'introduction dans son orchestre d'instruments musicaux modernes, ce qui a suscité l'ire au grand de bien des puristes tels que El Anka. Il traversera une assez longue période faste, de 1970 à 1980 notamment, une bonne décennie au cours de laquelle il connaîtra une fulgurante ascension et ce, par la grâce de chansons légères auxquelles il imprimera un style personnel : Une voix grave et chaude au timbre si particulier, sensibilité discrète et élégance naturelle avec comme fleuron ou icône de ce répertoire de cette décade de rêve l'immortelle "El Bareh" qui, sans nul doute, marquera toute une génération et bien au-delà. L'interprète de "Wahdani Gharib", une chanson des années 1970, est luimême rattrapé par son destin, 20 ans plus tard. Forcé à l'exil en 1995, il connaîtra les affres de l'éloignement de l'Algérie et surtout de son Alger natal. El Hachemi Guerrouabi s'est éteint le 16 juillet 2006 des suites d'une longue maladie à l'âge de 69 ans, non sans avoir eu au préalable à être amputé de l'une de ses jambes. Il repose à El Madania, non loin de son quartier natal.

T.M.

Source : Le Courrier d'Algérie du 19 Juillet 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dellys.superforum.fr
bakdi56



Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: GUEROUABI   Sam Juil 19 2008, 09:05

Bonjour Kader,

puisque vous parlez de musique, je suis partant: je vous recommande d'écouter Jackson brown ' the pretender' si vous ne connaissez pas déja et aussi Third world si vous aimez le reggae. Le musicien Burning spear par contre a essayé une fusion Jazz - Reggae. Amusez vous bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ahczl12000



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 23/07/2008

MessageSujet: Re: GUEROUABI   Jeu Juil 24 2008, 14:00

merci pour le lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GUEROUABI   

Revenir en haut Aller en bas
 
GUEROUABI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: C U L T U R E :: MUSIQUE :: EL-HACHEMI GUEROUABI-
Sauter vers: