AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Si Dellys m'était contée : témoignage émouvant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azem



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Si Dellys m'était contée : témoignage émouvant    Jeu Aoû 05 2010, 19:38



Voici un témoignage émouvant d'un Dellyssien sur sa ville natale Dellys,

voir le lien :
http://ouziri.skyrock.com/2737008730-DELLYS-LA-DELLYS-IEUSE.html


C'est une ville unique dans son genre,par sa beauté naturelle,par sa situation strategique,commerciale et touristique.C'est le cas de ma ville natale.Elle n'a nullement besoin d'être maquillée par ses constructions massives en béton,qui ont abîmé le côté rustique et antique de DELLYS.Un paysage cicatrisé par les faux riches et les ignares.Des hectares de terres agricole ont été endommagés par l'implantation de blocs de bétons sous forme de cages à poules qui poussent comme des champignons.
-SANS AUCUNE FORME D'ARCHITECTURE.
-SANS AUCUN ESPACE DE VERDURE.
-SANS AUCUNE PLAINE DE JEUX POUR ENFANT
-UNE ECOLE MISERABLE ET J'EN PASSE.
IL est temps de mettre fin à ce désastre.
IL est temps au gouvernement ALGERIEN de voter une loi definitive interdisant la construction d'immeuble à plus de 2 étages.
IL est temps de mettre fin aux profiteurs véreux qui ont détournés des fonds budgétaires destinés à la réalisation de certains projets.

PAR EXEMPLE: La rénovation du port de Dellys pour seconder celui d'Alger dans l'import/export et pour alléger le poids qui pèse sur la capitale.
Quand on parle de réalisation de projets de cette envergure, on évoque aussi la création d'emplois tout au moins pour 2000 personnes. Grâce à ce projet, Tizi-Ouzou aurait pu devenir une ville importante dans le domaine commercial et économique.

-Dellys est une ville antique, existant depuis des siècles. Elle est capable de subvenir aux besoins de sa
population par ses richesses agricoles et maritimes. Elle peut devenir productive au niveau national et
international.
-Dellys n'a nullement besoin de Boumerdes qui jusqu'à preuve du contraire n'a fait que profiter des budgets
destinés à ma ville natale.
-Dellys n'a nullement besoin d'être géré par Boumerdes que je qualifie d'arriviste incapable
-Dellys n'a jamais été dans le besoin jusqu'au jour où elle a été soumise à Boumerdes.
-Dellys a été la base de tous ses ingénieurs en électronique, électricité, mécanique industrielle, frigoriste ayant
étudiés au Lycée Technique de Dellys.
-Dellys, son histoire est simple:"C'est un couple qui a trouvé refuge à Dellys. Ils ont fondé une grande famille, ils
ont su nous loger, nous nourrir et nous instruire avec le peu de moyens qu'ils avaient.Ils nous enseigné le
respect, l'honneur et la satisfaction de ce qu'on possède". Il est temps pour nous, les enfants de Dellys, de
restaurer ce refuge pour rendre hommage à nos aïeux.Il est temps de rebâtir cette demeure avec la volonté de
Dieu et la volonté de chacun.
-Dellys, tu as été le berceau de notre enfance, à nous de reprendre les rennes et de retrouver nos origines sous
les directives de la Wilaya de Tizi-Ouzou.
-Dellys et ses protecteurs ( Sidi-Soussan et Sidi- El Medjni)
-Tigzirt et son protecteur (Sidi-Boubker)
-Boumerdes la nouvelle et son protecteur (Sidi Franc)

Englouti par l'arrivée de l'euro pour une mal gérance cela vaut zéro. pour finir, si on voit bien la baie de Dellys vue de la mer, elle est deux fois plus grande que celle d'Alger. Même au point de vue géographique, elle est d'une importance capitale pour Tizi-Ouzou car elle permettrait de relancer son économie dans le domaine commercial national et international.

Je ne peux pas tourner le dos à ma famille et mes proches.
Je ne peux pas oublier ma ville natale et encore moi sa beauté.
Certains parmi vous auront le joie de revoir Dellys dans toute sa splendeur.
Certains, par émotion, auront des larmes de joie pour évoquer des souvenirs lointains, alors que c'était hier.
Un dicton Kabyle dit: " Akfous degfoes", la main dans la main, nous pourront rebâtir notre ville.

-J' ai toujours su par les anciens que les autorités françaises avaient un respect sans limite pour les pêcheurs de Dellys, pour leur mérite et leur bravoure. Alors que maintenant ils sont obligés de se soumettre aux pressions des autorités sans compter les injures et les insultes sous toutes les formes; sachant qu'ils ne peuvent se défendre.
-J'ai toujours su qu'un pêcheur fait don volontairement d'une part de sa pêche pour les gens démunis (Baraka), une tradition qui ne date pas d'hier.
-On m'a toujours apprit qu'un charpentier construit ou répare les bateaux à l'intérieur du port. Alors qu'à Dellys les charpentiers sont livrés à eux-mêmes pour construire leurs bateaux et sont souvent obligés de sont souvent obligés de construire aux bords des routes à la merci de tous.
-"Le sport- nautique", connu comme le restaurant célèbre et son quai, attirait tant de bateaux de plaisance. Maintenant entouré par une muraille qui ne paie pas de mine.
-La fameuse petite plage de Dellys attirait tant de femmes et d'enfants ainsi que d'innombrables colonies de vacances pour la baignade dans la sérénité et la sécurité. Mon grand- père, mon père et moi-même avons appris à nager sur cette plage. Cette fameuse plage n'est aujourd'hui rien de plus qu'un grand dépotoir où des ordures de toutes sortes couvrent la surface.
Pourtant l'Etat Algérien fait appel à la population pour l'assainissement et la propreté des villes avec tant de publicité à la télé comme les panneaux publicitaires.
On parle d'un pays Libre et Indépendant; Par contre, les Dellyssiens sont prisonniers de l'insécurité et du désordre qui règnent et qui permettent de maintenir la ville sous l'oppression de Boumerdes. Les dirigeants peuvent ainsi disposer des biens de l'Etat.
C'est un S.O.S personnel destiné au Ministre de l'Intérieur et au Ministre de la Défense vu la gravité de la situation.
-La "Guinguette" a été le lieu dit pour les colonies de vacances depuis des décennies. Tout a été rasé. Cette parcelle appartient désormais au domaine, et les spéculateurs sont occupés à surenchérir ce terrain pour construire un hôtel.
-"Souk El Fellah" a été construit dans le but de créer des emplois mais aussi afin de permettre aux paysans d'écouler leurs marchandises. Pourtant, cela fait 2000 ans que l'économie de Dellys est basée sur la pêche et l'agriculture.On ne cherche pas à restaurer et réaménager les lieux dans l'intérêt du peuple ni afin que chacun retrouve son travail.
-Encore une histoire à dormir debout. La fabrique de chaussures, qui faisait vivre tant d'ouvriers et de techniciens, a du fermer ses portes à cause d'un acte criminel. Le dossier est déjà classé aux oubliettes, comme poste de surveillance. Tout le matériel de la fabrique a été déménagé quelque part en Algérie.
-Les citoyens errant dans les rues comme des chiens galeux, ne sachant plus vers quel saint se vouer.
-L'usine de sardine a été un apport vital pour l'économie de Dellys. La sardine est la matière première par sa qualité, son goût et elle constitue la ressource principale pour les pêcheurs, les vendeurs mais aussi pour le plat de tout les jours des familles pauvres.
Je ne peux oublier ses merveilleux instants quand ma mère me réveillait le matin à 04h00 en me disant:"M'hamed, c'est l'heure d'aller chercher les sardines...". J'ai toujours été gâté par les familles Benjdaouia, Khelouia, et Falkou. Je n'ai jamais crevé de faim grâce à la sardine. Ma conscience ne me permet pas de tourner à ce bonheur et à la générosité des pêcheurs. Ma façon à moi de leur rendre hommage et de les remercier. La moindre des choses est d'améliorer leur mode de vie qui se résume à:
-Des taudis minables
-Des ateliers misérables
-Aucun atelier de réparation pour les charpentiers.
-Aucune salle de réunion et de loisirs.
-Aucun médecins traitants pour les Urgences.
-Aucun syndicat défendant les droits et les intérêts des pêcheurs.
-Les vieux n'en peuvent plus, les jeunes se font vieux et les enfants se font rares. Je fais tout mon possible pour décourager les Harragas en leur expliquant combien l'Europe n'est qu'une scène de theatre irréelle où les apparences règnent. Tout est artificiel et sans avenir. Il n'y a pas plus beaux et merveilleux que l'Algérie.
La classe sociale est dominée par le pouvoir mais l'authentique vocation des pêcheurs de Dellys ne peut être négligé. On sait que les Dellyssiens sont avides de connaissances et de cultures. Les frères Sikasti (Bilal e Djahid) soutenus par Daladier Med, à chaque fois qu'ils quittaient le port, le parfum de la terre s'éloignant d'eux... . Leurs seules campagnes, le bruit du moteur étouffé par les vagues régulières qui viennent se fendre contre la coque du bateau. Leur vie enveloppée dans l'obscurité de la nuit et dépendant de la mer qui peut devenir brutale.... Cela peut être leur dernier voyage. Ses deux frères pêcheurs de génération en génération depuis leur plus jeune âge ont connu de beaux et de mauvais jours. Malgré cela, ils sont restés solidaires et unis par une fraternité sans pareil. Qui parmi vous oserait dire, qu'il n'a jamais mangé des sardines fraîches et gratuites?!

-Mon plus grand désir est de vous faire comprendre qu'à l'époque de la Grande Kabylie, on a connu de beaux
jours. Aujourd'hui c'est, malheureusement, tout le contraire. Nous sommes englouti dans la bassesse, la honte
et la pauvreté.
Messieurs le Ministre de l'Intérieur et de la Défense, je ne cherche aucunement à créer une mutinerie.
-En 1996, j' ai adressé personnellement une lettre d'une dizaine de pages au Ministre de l'Intérieur via le
consulat d'Algérie à Bruxelles.
Je suis certain que votre agenda est chargé mais serait-il possible de prendre en considération ma demande
pour une visite officiel... Dellys le mérite.
L'indifférence est un mot qui n'existe pas chez les Dellyssiens. Je n'ai pas la moindre intention de vous
offenser, bien au contraire, je n'éprouve que du respect à votre égard. Je ne fais que m'exprimer, le mal c'est
de rester muet au risque de se transformer en rebelle armé. Mon unique arme, c'est la parole.
Dellys a été comme la jumelle d'Alger, même son port est d'une importance capitale dans le commerce.
Messieurs les Ministres, Dellys mérite votre attention. Vous êtes les seuls habilités qui détiennent le pouvoir
pour arrêter ce désastre. Pour rafraîchir la mémoire des algériens, Dellys était le siège du gouvernement de
KHEIR-ED-DIN en 1509.

NOS REVENDICATIONS

1) Nous exigeons le retrait absolu des autorités de Boumerdes. Même si Dellys reste à l'abandon, puisqu'on l'est
déjà de toute façon.
2)Retrouver nos origines, les traces de nos aïeux, la grande Kabylie, retour au bercail. Nous avons subi la
colonisation française , mais celle de Boumerdes est de trop.
3) Le retrait des barricades en fer et des murailles en béton du port et de la plage.
4)Reprendre ce qui nous a été confié par l'Etat ( Souk El Fellah) et refaire dans ce lieu digne de notre nom,
magasins, ateliers et marchés couverts pour les petits et les grands agriculteurs.
5)J'ai 30 ans d'expérience en Europe en relation parallèle avec des gens méthodiques et ordonnés. Je suis
pour la loi et le maintien de l'ordre pour éliminer l'anarchie qui a envahit Dellys. Si chaque citoyen
s'occupe de sa ville, alors l'Algérie retrouvera son équilibre économique et social.Il est vrai que la présence
de l'armée, la police et la gendarmerie est vitale. Qu'il y ai un ultimatum pour que la population et les
autorités travaillent étroitement et en commun accord.
Messieurs, veuillez accepter l'expression de mes respects les plus dévoués.

La seule arme pour sauver notre ville c'est le dialogue. Celui-ci constitue aussi la seule solution possible qui permettrait, dans l'intérêt commun, d'échapper à cet enfer économique.
Un dicton dit:"Qui emploira l'épée, périra par l'épée". Je pense avec certitude que l'acte criminel commis contre l'armée de Dellys le 11 octobre 2007 n'arrange pas nos problèmes et par dessus le marché, c'est des jeunes militaires qui en ont payé de leur vie.
Imaginez une seule seconde si cela ai été votre fils ou votre jeune frère à la place d'un de ces soldats, quelle aurait été votre réaction?
Il n'a jamais été dit ni écrit (de tuer des innocents) que ce soit dans le coran, la bible ou la torah.
Un aristocrate a dit:"Cette terre ne nous appartient pas, elle est à nos arrières petits-enfants".
Il est temps pour nous de penser à l'avenir de nos enfants. Il est temps pour nous de prendre un nouveau départ au lieu de patauger dans la boue. Il est temps pour nous de mettre à l'épreuve nos capacités et notre courage pour améliorer notre vie. Retrouver le savoir vivre d'avant.
Il est vraiment temps pour chacun de nous de compter sur soi-même et sur la volonté de Dieu.
Amin Inchallah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Si Dellys m'était contée : témoignage émouvant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et si la Normandie était plus Viking que la Scandinavie ?
» Recherche n° STALAG ou mon père était prisonnier
» Et si c'était vrai ...
» Le petit épicier était un gros trafiquant
» il était propre il ne l'ai plus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: