AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des débauchés transforment la plage de Bérard en nid de pros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Des débauchés transforment la plage de Bérard en nid de pros   Lun Aoû 02 2010, 12:29

C’est en restant tenaces et obstinés, que nous avions pu percer à jour les dessous de Bérard, une belle plage située à 11 kilomètres à l'est de Tipaza, dont elle dépend, et à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest d'Alger, assaillie par des noceurs et transformée par des souteneurs en nid de débauche. La mauvaise réputation dont souffre la plage a justifié ce détour, pour dévoiler le « business » immoral qui entoure le coin.

« Le coin ne vous conviendra pas », c’est par ces mots que l’équipe de reporters d’Echorouk a été reçue par les jeunes qui font office de gérants de la plage. Mais en faisant passer pour des clients éventuels, qui reviendraient certainement la nuit tombée, nous avions pu déjouer la vigilance de ces jeunes et nous introduire dans la plage tant décriée par tous.
En fait, nul ne peut se frayer un passage jusqu’aux cabanons sans passer les étroites allées qui mènent jusqu’à la plage. Bien gardés par trois jeunes, munis de couteaux, qui leur donnent l’air de maîtriser la situation, ces conduits pouvent mener soit au parking, soit aux cabanons.
Le parking lui-même, avec les couples de jeunes dans les voitures, dont les vitres sont toutes obstruées de l’intérieur, donnaient déjà l’air d’un lieu de débauche.
Les cabanes faites de roseaux, et dont la hauteur ne dépasse pas un mètre, étaient au nombre d’une cinquantaine, au plus, et abritaient certainement 100 clients lors de notre passage. Le prix à payer pour s’offrir une cabane est de 500 dinars le jour, et 1000 dinars la nuit.
Ce que nous avions remarqué, c’est la présence forte de jeunes filles, dont beaucoup semblent des mineures, menées là par leurs amis. Evidemment, les familles étaient interdites d’entrée au site. La proximité de ce lieu de dépravation est étonnement proche d’un barrage routier fixe, mais cela n’alerte pas les services de sécurité sur les dangers de pareille situation, et de semblable dépravation, organisée en plein air, sous le regard de tous, dans une des meilleures plages de la contrée.
Le plus étrange c’est que les jeunes gérants de la plage, vous rassurent si vous voulez y passer la nuit, que "tout se passera bien", ce qui induit qu’ils sont fortement appuyés et couverts par de gros « bras du coin ». Mieux, ils vous informent que le péage de cette plage n’est pas spécifique à l’été, mais « marche pendant l’année entière », et vous pouvez passer en hiver comme en automne, il vous sera loisible à tout moment d’y trouver refuge.
Cette situation de fait, a incité plusieurs familles à partir trouver leur repos plus loin, quitte à s’éloigner encore plus de leur lieu d’habitation. Car si le lieu est connu pour être un nid de débauchés, il est aussi un repère pour les drogués de tous bords...

Echourouk
30.07.2010
Chafik I./ Amel Adjou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Des débauchés transforment la plage de Bérard en nid de pros   Lun Aoû 02 2010, 12:31

Après la publication du reportage d’Echorouk sur les nids de la prostitution : La gendarmerie nationale détruit les cabanes suspectes de la plage de Ain Tagouraït.

La descente de police à la plage de Ain Tagourait, plus connue sous le nom de Bérard, a été salué par tous les habitants du coin.

Les services de la gendarmerie nationale de Tipaza, ont procédé hier, à la destruction des nids de dépravation, concernant la plage de Bérard, près de Bousmail, transformée en lupanar à ciel ouvert des jeunes de la contrée, et dont Echorouk avait fait état dans son édition de samedi. Dès la parution de l’article en question, ordre a été donné à la gendarmerie de quadriller le coin et de détruire par le feu les cabanes faites en roseaux en herbes secs, et qui faisaient office de maisons closes. D’autres fléaux sont venus se greffer à ce lieu de débauche, comme la drogue.

Les éléments de la gendarmerie nationale ont investi les lieux et interpeller les occupants. Deux fourgons ont été remplis de ces jeunes dépravés, dont des filles, avant de les présenter aux parties aptes à les auditionner.

Les riverains ont applaudi cette initiative de la gendarmerie, affirmant à Echorouk qu’ils étaient dégoûtés depuis longtemps par pareilles scènes, surtout que leurs enfants étaient en train de grandir et pouvaient facilement être tentés par ces fléaux. Ils ont affirmé à Echorouk, qu’il y a des années, ce même coin était une destination très prisée par les familles, qui y venaient trouver un peu de repos et de convivialité, avant que des bandes de voyous ne fassent main basse sur cette plage, la transformant en un laps de temps court en lieu de débauche.

Oussama I.
Echourouk
31.07.2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des débauchés transforment la plage de Bérard en nid de pros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bébé à la plage :
» [VENTE] Vitre de séparation plage arrière
» Tournoi mini FOOT Inter-services à la plage d'agadir
» Argelès plage en septembre
» Rouen plage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: