AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les spéculateurs monopolisent les dattes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddelssi



Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Les spéculateurs monopolisent les dattes...   Mer Juil 28 2010, 09:06

Les spéculateurs monopolisent les dattes afin d’en augmenter le prix du kilogramme jusqu’à 1000 dinars pendant le ramadan.

Le Conseil national des professionnels des dattes –organisme créé récemment par le ministère de l’Agriculture, et dont le président est Salim Haddoud- craint que les spéculateurs ne fassent grimper les prix des dattes, prenant appui sur les pluies de mai et de juin, qui avaient dangereusement freiné la production des dattes à Biskra de façon notable.



Actuellement, les prix des dattes de moyenne qualité sont affichés entre 550 dinars et 600 dinars, et entre 450 et 500 dinars dans les marchés de gros, dépassant de loin le prix des fruits exotiques que l’Algérie importe. Les dattes de qualité supérieure sont devenues rares, ou très peu proposées, en particulier « deglet Nour », considérée comme la plus prisée et la plus chère en Algérie.
Pour l’adjoint-directeur de la société des Frères Lazhari, spécialisée dans l’exportation des dattes, et que nous avions contacté à Biskra, l’augmentation des prix des dattes n’est pas lié uniquement aux dernières pluies, mais aussi –et surtout- aux spéculateurs des dattes, qui sont en train d’acheter le produit pour le stocker en attendant le moment propice pour le vendre.
Pour lui, le prix-référence doit rester entre 250 et 280 dinars le kilogramme. « Toutefois, dit-il, il existe des négociants qui ont acheté les dattes avant même leur maturation, c’est-à-dire avant qu’elles soient cueillies, achetant parfois même des palmeraies entières. Beaucoup parmi ces négociants ont stocké le produit dans les chambres froides, et attendent patiemment le début de ramadan pour le vendre à leur prix ».
Il précise que le prix des dattes à Biskra, considérée comme la capitale des dattes, « avoisine les 450 dinars, c’est-à-dire beaucoup plus cher que la pomme, le kiwi ou la banane, fruits importés des pays exotiques et d’Europe », alors que ces revendeurs achètent au prix de gros ces mêmes dattes pour 150 ou 180 dinars le kilogramme. D’autres motifs concourrent, selon lui, à faire grimper le prix des dattes, dont la surmultiplication des intermédiaires et des détaillants, les transporteurs et les vendeurs terminaux.
Il promet que son organisme, le Conseil national des professionnels des dattes, essayera de venir à bout des ces entourloupes et faire arriver les dates aux consommateurs à un prix raisonnable, ou pour le moins, en-déçà de ce qu’espèrent les spéculateurs.

Echourouk
24.07.2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les spéculateurs monopolisent les dattes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Muffins banane/noix de pécan/dattes/canelle
» Biscuits à la cuillère aux dattes
» filets de saumon aux dattes
» bradj galette farci aux dattes
» Muffins bananes et dattes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: