AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Boumerdès : La semaine des colères.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Boumerdès : La semaine des colères.   Mar Juil 27 2010, 04:48

Cette semaine a été particulièrement mouvementée dans la wilaya de Boumerdès.
Plusieurs actions de protestation ont eu lieu dans différentes localités de la wilaya. Avant-hier en fin d’après-midi, de jeunes citoyens de la commune de Si Mustapha, au centre de la wilaya, sont sortis dans la rue pour crier leur colère. Recrutés dans le cadre du dispositif du Contrat de formation et d’insertion (CFI), ces jeunes ont fermé pendant plus d’une heure la RN12, à hauteur de leur agglomération, pour réclamer le versement de leur salaire du mois de juin dernier par la direction de l’emploi de wilaya.

Lundi dernier, ce sont les habitants de la localité de Sahel Bouberak, dans la commune de Sidi Daoud, à l’est de la wilaya, qui ont fermé la RN24 à la circulation automobile pour protester contre la pénurie d’eau potable affectant leur village en cette période estivale. En fin de soirée de la même journée, des centaines d’habitants de Berrahmoune, la plus grande agglomération de la commune de Corso, à l’ouest de la wilaya, ont bloqué la circulation automobile sur la route reliant le chef-lieu de leur commune à la RN5 durant une bonne partie de la nuit pour réclamer le rétablissement de l’alimentation en eau potable. Rappelons enfin que plusieurs actions similaires avaient eu lieu en juin dernier dans différentes municipalités de la wilaya, à l’instar de Tidjellabine, Keddara, Corso et Naciria.

El Watan
23.07.2010

Par Yacine Omar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Boumerdès : La semaine des colères.   Mar Juil 27 2010, 04:52

Boumerdès : Des chômeurs bloquent la RN12 à Naciria

Des jeunes de Naciria, une commune située à 40 km à l’est de Boumerdès, sont sortis exprimer leur mécontentement dans la rue, hier, suite au retard mis dans le versement de leurs indemnités de résorption du chômage.




Trois heures durant, ils ont occupé la voie publique, ne la libérant qu’après l’intervention des élus locaux et des officiers de police qui ont engagé des discussions avec eux. Ils ont eu le loisir d’empêcher l’usage de la route, pénalisant les usagers. C’est la quatrième fois en l’espace de six mois que ces jeunes, employés dans le cadre des contrats de formation et de l’insertion (CFI), bloquent cet axe routier reliant Tizi Ouzou à Alger. Et ils ne sont pas les seuls. Leurs concitoyens de Si Mustapha l’ont aussi fait la semaine dernière. L’Etat, qui lance un dispositif d’aide aux chômeurs – lequel dispositif provoque autant de colère quelques mois seulement après sa mise en œuvre – n’est-il pas doublement responsable de tout le mal que cela produit ? Responsable parce qu’il ne garantit pas l’usage libre des espaces publics et la sécurité des citoyens et par le fait qu’il pousse, par des retards mis dans le paiement, à la manifestation. « Il faut toujours que nous sortions dans la rue pour qu’on nous verse les quelques sous qu’on nous donne », disaient hier les manifestants.

En outre, ce dispositif est décrié par tout le monde, mis à part ceux qui sont payés 11 000 DA par mois. Car il s’agit d’un dispositif destiné à des jeunes sans formation et qui paie mieux que les formules de pré-emploi destinées aux universitaires. Un responsable local nous dira qu’il est même pratiquement impossible de vérifier la présence des bénéficiaires de cette formule sur les lieux de travail. Le plus grand mal demeure ce recours abusif, qui semble toléré par l’Etat, à l’occupation des voies de circulation. Des citoyens sont lésés parce que l’Etat crée des problèmes ou ne sait pas trouver de solution aux difficultés soulevées par le citoyen. Des enfants, des personnes âgées, des malades sont souvent coincés dans cette autre catégorie de barrages routiers. Que l’Etat, qui embauche des jeunes « pour les soustraire à la délinquance » sans penser à injecter l’argent qu’il faut dans des circuits qui pourraient être autrement plus bénéfiques, paye dans les délais ces citoyens qu’il « fait travailler ». Et qu’il assure le droit de chacun de circuler librement sur tout le territoire national. Pour que cesse l’immobilisation d’ambulances transportant des malades, sirènes hurlantes, à tous les « barrages ».

El Watan
26.07.2010
Par Kamel Omar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Boumerdès : La semaine des colères.   Mar Juil 27 2010, 04:56

Sit-in devant le siège de la wilaya.

Une quinzaine de citoyens habitant au site des chalets de S’ghirat, une localité côtière relevant de la commune de Thénia, à l’est de Boumerdès, ont organisé, dans la matinée d’hier, un rassemblement devant le siège de la wilaya pour protester contre « la dégradation de leur cadre de vie ».

Les protestataires réclament, entre autres, « la réfection du réseau d’assainissement dont les travaux ont été suspendus par l’entreprise chargée du projet depuis plusieurs mois, ainsi qu’une alimentation régulière en eau potable en cette période estivale ». Ils se plaignent également de « l’impraticabilité des artères du site et le défaut d’éclairage public ». Au bout de plus de deux heures de rassemblement, les manifestants se sont dispersés dans le calme, après qu’une délégation les représentant eut transmis leurs doléances aux responsables de la wilaya. Selon un protestataire, ces derniers leur ont promis de dépêcher dimanche prochain une commission sur le site afin de s’enquérir de la situation y prévalant.

El Watan
26.07.2010

Par Y. O.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Boumerdès : La semaine des colères.   Mar Juil 27 2010, 05:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Boumerdès : La semaine des colères.   Mar Aoû 03 2010, 04:48

Les jeunes chômeurs reviennent à la charge.

Deux jours après avoir fermé la route, des dizaines de jeunes chômeurs, recrutés dans le cadre du contrat de formation et d’insertion (CFI), ont bloqué la circulation routière au niveau de la RN12 à hauteur de la commune de Naciria, une quarantaine de kilomètres à l’est du chef-lieu de Boumerdès, en signe de mécontentement contre le retard mis dans le payement de leur salaire de juin.
Il semble que les promesses des autorités et des responsables concernés quant au payement rapide des salaires des jeunes n’ont pas été tenues, car il y a deux jours de cela, ces mêmes jeunes avaient fermé ladite route et avaient vivement exigé le versement de leurs salaires.

Depuis le début de l’année en cours, plusieurs actions de protestation avaient été organisées par ces jeunes, mais le cri de détresse de ces derniers semble ne pas avoir trouvé une oreille attentive. Ce dispositif serait totalement défaillant car il n’a pas répondu aux attentes les plus pressantes des jeunes.


A signaler par ailleurs que depuis l’introduction dudit programme, fin 2008, plus de 3000 postes d’emploi ont été créés dans une quinzaine de localités.

Trois communes, à savoir Ammal, Beni Amrane et Zemmouri, avaient refusé d’introduire ledit dispositif sous prétexte de l’existence de problèmes liés au recrutement. Il est à rappeler que plusieurs actions de protestation avaient été organisées à travers plusieurs communes par des jeunes enrôlés dans le cadre du CFI pour réclamer le payement de leur dû.

M. A. A.
Le Temps d'Algérie.
02.08.2010



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boumerdès : La semaine des colères.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boumerdès : La semaine des colères.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semaine internationale du portage => code promo ;-)
» Les menus de la semaine
» menus semaine du 25 janvier
» Le poisson, combien de fois par semaine?
» 4e Semaine Internationale de la Voile de Deauville.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: