AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Livre "Pourquoi je ne suis pas musulman" d'Ibn Warraq

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Azem



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Le Livre "Pourquoi je ne suis pas musulman" d'Ibn Warraq    Jeu Juil 22 2010, 17:00


Mot de l'éditeur sur "Pourquoi je ne suis pas musulman"
de Ibn Warraq


"Pourquoi je ne suis pas musulman" Ibn Warraq




Pourquoi je ne suis pas musulman propose un examen raisonné et sans concessions de la religion islamique et du modèle de société qu'elle a instauré.

Fort de son expérience intérieure de l'islam, en même temps que d'une vaste culture universelle, Ibn Warraq s'y livre à une étude critique de la vie de Mahomet, des facteurs qui ont influencé la rédaction du Coran, de la montée de l'islam en tant que religion nouvelle, et de son expansion fulgurante par la conquête guerrière. Il s'attache aussi à en éclairer la face cachée, traitant de l'affaire Rushdie, de l'oppression des femmes dans la société musulmane, de la propagation de tabous irrationnels par les fondamentalistes islamiques, de la nature totalitaire de la loi islamique, de l'inexistence des droits de l'homme dans de nombreux pays musulmans ainsi que de nombreux autres thèmes controversés.

A la lumière de son étude, il s'avère que la tolérance islamique n'est qu'une stratégie entretenue à des fins tactiques et destinée uniquement au monde extérieur.

Acheter ce livre

Fiche détaillée : "Pourquoi je ne suis pas musulman" de Ibn Warraq
Auteur Ibn Warraq
Editeur L'age D'homme
Date de parution septembre 1999
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Le Livre "Pourquoi je ne suis pas musulman" d'Ibn Warraq    Ven Juil 23 2010, 10:57

Ce livre est nul.
Beaucoup s'attaquent à l'Islam pour avoir une publicité gratuite.
Livres pareilles sont tandancieux, dépourvus de critique objective,et plein de haine envers une religion qui se propage comme le feu dans la paille et qui attire chaque jour que Dieu fait des milliers de chrétiens,juifs...dans le monde.
C'est cette peur de l'islam qui arrive à grands pas qui pousse certains cercles en Orient comme en Occident à écrire sur l'unique vraie religion dans ce monde des bêtises qui ne convainquent plus personne.
La tolérance de l'islam n'est plus à démontrer.Il n ya qu'à revenir aux livres d'histoire pour en être informé.
Aucune religion n'a préservé la dignité et la liberté de la femme et de l'homme comme l'islam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azem



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Ibn Warraq est un perse   Ven Juil 23 2010, 14:54


Tu dois certainement confondre les noms car Ibn Warraq n'est pas du tout un occidental.

C'est un chercheur et islamologue américain, Ibn Warraq est né dans une famille musulmane. Il a grandi dans un pays non arabe qui, depuis, est devenu une république islamique. Il défend un humanisme laïc qu'il aimerait voir inspirer le monde entier.
Son livre est une critique raisonnée et très sévère de l'islam. Pour lui, le problème n'est pas l'intégrisme, mais l'islam lui-même qui contient tous les germes du totalitarisme.
"Le plus nocif des legs de Muhammad est peut-être d'avoir soutenu que le Coran est la parole même de Dieu, vraie à jamais, faisant ainsi obstacle à tout progrès intellectuel et oblitérant tout espoir de liberté de pensée qui seuls permettraient à l'islam d'entrer dans le XXIème siècle.".
Voir des citations de "Pourquoi je ne suis pas musulman".


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azem



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Irshad Manji n'est pas non plus occidentale,mais africaine   Ven Juil 23 2010, 15:02


Son best-seller The Trouble with Islam Today (traduit en français sous le titre « Musulmane mais libre ») a été traduit dans plus d’une douzaine de langues, incluant l'arabe, le persan et l'urdu

Manji est née en Ouganda en 1968, au sein d’une famille musulmane. Lorsque Idi Amin décide d'exiler tous les Ougandais d’origine sud-asiatique, la famille de Manji émigre au Canada. Elle avait alors quatre ans. Dans son ouvrage, elle évoque son enfance parfois difficile, notamment lorsque son père, armé d’un couteau, la poursuivait autour de leur maison.

Elle obtient une licence d’histoire à l’université de la Colombie Britannique (Vancouver, Canada) et devint la première femme en sciences humaines à recevoir la médaille du gouverneur général pour les cycles supérieurs, en 1990.

Elle fut une auxiliaire précieuse en termes de législation au sein du parlement canadien, aussi efficace en tant que secrétaire de presse pour les questions féminines que porte-parole d'Audrey MacLaughin, la première femme leader d’un parti politique canadien. Elle a été éditorialiste des affaires nationales pour l'Ottawa Citizen, et en tant que telle, la plus jeune journaliste à siéger à la direction éditoriale d’un journal quotidien canadien.

De 1998 à 2001, elle a animé et produit QFiles sur CityTV, ainsi que l’émission Public Interest sur Vision TV. Elle est aussi souvent intervenue dans la série de débat télévisé Friendly Fire.

Elle est actuellement présidente de VERB, une chaîne de télévision consacrée aux jeunes qui s'interrogent sur des sujets divers et variés. Elle a animé l'émission Big Ideas de TVOntario jusqu’à l’arrivée d'Andrew Moodie le 7 janvier 2006. Elle possède une résidence d’écrivain à l’Université de Toronto.

Elle a reçu le premier Chutzpah Award annuel d’Oprah Winfrey pour son courage, son audace ainsi que sa conviction. Elle a aussi reçu le prix du courage Simon Wiesenthal. Manji est intervenue sur de nombreuses scènes, tels la Women’s Forum Leadership Conference, la Asia-Pacific Economic Cooperation Conference on Technology, Learning and Culture et le Los Angeles Committee on Foreign Relations. Elle apparaît souvent sur la scène internationale.

Elle est homosexuelle et soutient fermement que la condamnation de l’homosexualité par les courants les plus durs de l’islam traditionaliste est en contradiction avec la tradition coranique qui dit qu'« Allah a rendu excellent tout ce qu’il a créé. » Sa partenaire est Michelle Douglas, une activiste canadienne.

Elle est une amie de l’écrivain controversé Salman Rushdie. Elle a reçu plusieurs menaces de mort. À ce titre, les fenêtres de son appartement sont protégées contre les balles.

Depuis mai 2005, elle contribue au blog du journal Huffington Post.


Irshad Manji (Arabic: إرشاد منجي) (born 1968) is a Canadian author, journalist and an advocate of reform and progressive interpretation of Islam. Manji is director of the Moral Courage Project at New York University, which aims to teach young leaders to "challenge political correctness, intellectual conformity and self-censorship."[1] She is also founder and president of Project Ijtihad, a charitable organization promoting a "tradition of critical thinking, debate and dissent" in Islam, among a "network of reform-minded Muslims and non-Muslim allies."[2]

Manji is a well-known critic of traditional mainstream Islam and was described by The New York Times as "Osama bin Laden's worst nightmare".[3]

Manji's book, The Trouble with Islam Today (Initially published as "Trouble with Islam"), has been published in more than 30 languages, including Arabic, Persian, Urdu, Malay and Indonesian.[4] Manji has produced a PBS documentary, "Faith Without Fear", chronicling her attempt to "reconcile her faith in Allah with her love of freedom".[5] The documentary has been nominated for a 2008 Emmy Award. As a journalist, her articles have appeared in many publications, and she has addressed audiences ranging from Amnesty International to the United Nations Press Corps to the Democratic Muslims in Denmark to the Royal Canadian Mounted Police. She has appeared on television networks around the world, including Al Jazeera, the CBC, BBC, MSNBC, C-SPAN, CNN, PBS, the Fox News Channel, the CBS Evening News, and Real Time with Bill Maher.[6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azem



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Ibn Warraq a mis les points sur les ''i'' à Tarid Ramadan   Ven Juil 23 2010, 15:07



Traduction de Why the West Is Best -My response to Tariq Ramadan, par Ibn Warraq, City Journal, Winter 2008, vol. 18, No. 1


En octobre dernier, j'ai participé à un débat organisé à Londres par Intelligence Squared, pour examiner la motion, «Nous ne devrions pas hésiter à affirmer la supériorité des valeurs occidentales». L’intellectuel musulman Tariq Ramadan, entre autres, prenait la parole contre la motion. J’ai parlé en faveur de la motion, en mettant l'accent sur les vastes disparités entre les sociétés islamiques et occidentales dans les libertés, les droits humains et la tolérance. Je présente ici les arguments que j’ai avancés, de manière quelque peu condensée.

Les grandes idées de l'Occident - le rationalisme, l'auto-critique, la recherche désintéressée de la vérité, la séparation de l'Église et l'État, la primauté du droit et l'égalité devant la loi, la liberté de pensée et d'expression, les droits humains et la démocratie libérale – sont supérieures à toutes les autres idées conçues par l'humanité. C’est l'Occident qui a pris des mesures pour abolir l'esclavage, les appels à l'abolition ne résonnaient pas encore en Afrique où les tribus rivales vendaient des prisonniers noirs à l'esclavage. L'Occident a obtenu des libertés pour les femmes et les minorités raciales et autres dans une mesure inimaginable il y a 60 ans. L'Occident reconnaît et défend les droits de l'individu: nous sommes libres de penser ce que nous voulons, de lire ce que nous voulons, de pratiquer notre religion, de vivre la vie de notre choix.

Bref, la gloire de l'Occident, comme dit le philosophe Roger Scruton, c'est que la vie ici est un livre ouvert. Dans l'islam, le livre est fermé. Dans de nombreux pays non occidentaux, en particulier les pays islamiques, les citoyens ne sont pas libres de lire ce qu'ils souhaitent. En Arabie Saoudite, les musulmans ne sont pas libres de se convertir au christianisme et les chrétiens ne sont pas libres de pratiquer leur foi - des violations manifestes de l'article 18 de Déclaration universelle des droits de l'Homme de l’ONU. En contraste avec l'état d’engourdissement forcé des esprits par les certitudes et les règles de l'islam, la civilisation occidentale offre ce que Bertrand Russell a une fois appelé «la libération du doute», qui encourage le principe méthodologique de scepticisme scientifique. La politique occidentale, comme la science, procède par le biais de tâtonnements, de débats ouverts, de critiques et d'auto-correction.

On pourrait caractériser la différence entre l'Occident et le Reste comme une différence de principes épistémologiques. Le désir de connaître hérité des Grecs, peu importe où il mène, a conduit à une institution inégalée - ou très rarement égalée –en dehors de l'Occident: l'université. Avec des instituts de recherche et des bibliothèques, les universités sont, au moins idéalement, des académies indépendantes qui incorporent ces normes épistémologiques, là où nous pouvons rechercher la vérité dans un esprit désintéressé d'enquête, à l'abri des pressions politiques. En d'autres termes, derrière le succès de la société occidentale moderne, avec ses sciences, sa technologie et ses institutions ouvertes, se trouve une manière de regarder le monde, de l'interpréter, de reconnaître et de corriger les problèmes.

L'édifice de la science moderne et de la méthode scientifique est l'un des plus grands dons de l’homme occidental au monde. L'Occident nous a donné non seulement la quasi-totalité des découvertes scientifiques des 500 dernières années, de l'électricité aux ordinateurs, mais aussi, grâce à ses élans humanitaires, la Croix-Rouge, Médecins Sans Frontières, Human Rights Watch et Amnesty International. L'Occident fournit le gros de l'aide aux victimes du Darfour; les pays islamiques sont remarquables par leur manque d'aide.

Par ailleurs, d'autres parties du monde reconnaissent la supériorité occidentale. Lorsque d'autres sociétés, comme la Corée du Sud et le Japon, ont adopté les principes politiques occidentaux, leurs citoyens ont pris leur plein essor. C’est vers l’Occident, et non l’Arabie Saoudite ou l’Iran, que fuient des millions de réfugiés en provenance de régimes théocratiques ou d'autres régimes totalitaires, à la recherche de la tolérance et de la liberté politique. Pas plus que n'importe quel politicien occidental serait capable de s’en sortir avec les propos antisémites que l'ancien Premier ministre de Malaisie Mahathir Mohamad a tenus en 2003. Les excuses fournies à la diatribe de Mahathir indiquent non seulement une double norme, mais aussi une reconnaissance tacite que nous appliquons des normes éthiques plus élevées pour les dirigeants occidentaux.


Une culture qui a donné au monde le roman, la musique de Mozart, de Beethoven et de Schubert, et les peintures de Michel-Ange, Da Vinci et Rembrandt n'a pas besoin de leçons de sociétés dont l'idée du paradis, peuplé de femmes vierges, ressemble à un bordel cosmique. Pas plus que l'Occident n’a besoin de leçons sur la supériorité des sociétés dans lesquelles les femmes sont maintenues dans la soumission sous la charia, subissent des mutilations génitales, sont lapidées à mort sous l'accusation d'adultère, et sont mariées contre leur gré à l'âge de neuf ans, des sociétés qui nient les droits des prétendues basses castes, des sociétés qui exécutent les homosexuels et les apostats. L'Occident n'a pas besoin des homélies moralisatrices de sociétés qui ne peuvent fournir de l'eau potable ou des systèmes d’égoût, qui n’ont pas de services pour les handicapés, et qui laissent 40 à 50 pour cent de leurs citoyens analphabètes.

Comme l'ayatollah Khomeini a dit une fois, il n'y a pas de blagues dans l'islam. L'Occident est capable de regarder ses faiblesses et de rire, de se moquer de ses principes fondamentaux, mais il n'existe pas encore d'équivalent de Life of Brian par Monty Python en Islam. Pouvons-nous espérer, un jour, à une Life of Mo? Probablement pas - encore un petit signe que les valeurs de l'Occident restent le meilleur moyen - et peut-être le seul - pour permettre à toutes les personnes, peu importe leur race ou croyances, de réaliser leur plein potentiel et de vivre en liberté.


Depuis 1998, Ibn Warraq a publié plusieurs ouvrages de critiques coraniques et sur les origines de l'Islam, y compris Leaving Islam: Apostates Speak Out, Defending the West : A Critique of Edward Said’s Orientalism, et Which Koran (À paraître)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azem



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: «La tromperie pieuse» (taqqiya) de Tariq Ramadan par Warraq   Ven Juil 23 2010, 15:14




Selon Ibn Warraq, l'essayiste et journaliste française Caroline Fourest démontre avec beaucoup de compétence, dans son livre Frère Tariq, que Ramadan est un dangereux radical qui, loin de moderniser l’islam, essaie en fait d’islamiser la modernité. D’une capacité et d’un charisme indéniables, mais sans aucun respect ou allégeance envers les valeurs occidentales de liberté, Ramadan empoisonne l’esprit des jeunes musulmans en Occident.

Ibn Warraq commente de livre Frère Tariq dans un article paru le 29 février dernier dans City Journal sous le titre «The Pious Fraud, Tariq Ramadan, Islamist and equivocator». L'expression «Pious fraud» (tromperie pieuse) réfère au concept de «taqqiya». Nous avons ajouté ce terme à notre section glossaire, avec des explications tirées de l’excellent blog de Naibed.

En gros, la «taqqiya» est le principe islamique de la «tromperie religieuse». Ce principe encourage des musulmans à tromper des non-musulmans pour faire avancer la cause de l’Islam politique. Des groupes musulmans aujourd’hui en occident utilisent délibérément la dissimulation, l’omission et la duperie pour donner l’impression que l’islam-officiel est une «religion de paix» et de «tolérance» qui promeut des «valeurs universelles» de liberté et qui «émancipe la femme», ce qui est une fiction totale. D'autres feront appel aux institutions démocratiques, et aux Droits de l’Homme, tout en sachant très bien que s’ils en avaient le pouvoir ils aboliraient ces institutions et refuseraient ces droits aux autres. Lisez le reste de l'article Taqqiya dans notre section glossaire pour davantage d'explications.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azem



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: L'Afrique déclare la guerre aux islamistes   Ven Juil 23 2010, 20:17




Monde : SOMALIE
L’UA compte mobiliser de 8 000 à 10 000 soldats face aux islamistes

L’Union africaine espère mobiliser rapidement 8 000, voire 10 000 soldats en Somalie avec mission d’aller au combat contre les islamistes shebab, a annoncé hier un haut responsable de l’organisation, faisant état de l’envoi imminent d’un bataillon guinéen.


Source:Le Soir d'Algérie, 24 juillet

Monde : SOMALIE
L’UA compte mobiliser de 8 000 à 10 000 soldats face aux islamistes




L’Union africaine espère mobiliser rapidement 8 000, voire 10 000 soldats en Somalie avec mission d’aller au combat contre les islamistes shebab, a annoncé hier un haut responsable de l’organisation, faisant état de l’envoi imminent d’un bataillon guinéen.
Le président de la Commission de l’UA s’exprimait à Kampala à l’avantveille d’un sommet des chefs d’Etat de l’organisation panafricaine, qui doit décider de sa réponse à un double attentat revendiqué par les islamistes somaliens ayant fait 76 morts le 11 juillet dans la capitale ougandaise. Indice de la recrudescence des combats dans la capitale somalienne Mogadiscio, deux soldats ougandais de la force de paix de l’UA en Somalie (Amisom) ont été tués et trois autres blessés dans des affrontements mercredi avec les shebab, qui se réclament d’Al- Qaïda, a annoncé hier à l’AFP le porte-parole de l’Amisom, Ba-Hoku Barigye. «La Guinée est prête à envoyer immédiatement un bataillon (environ 800 hommes)», a annoncé Jean Ping à la presse, rendant compte des réunions préparatoires à ce sommet. L’Amisom est actuellement composée de quelque 000 soldats – 3 500 Ougandais et 2 500 Burundais – un effectif encore inférieur aux 8 000 militaires prévus lors de sa création début 2007. Les six pays est-africains membres actuels de l’Igad (l’Autorité intergouvernementale pour le développement) ont déjà promis d’envoyer 2 000 soldats supplémentaires. Ils devraient pour la quasitotalité être ougandais, estime- t-on de sources diplomatiques proches de l’UA. «Nous allons très rapidement monter à plus de 000, qui est l’effectif maximum, et je crois que la tendance ira à monter peutêtre au-delà de 10 000 (soldats) », a assuré Jean Ping. «Il y aura une montée en puissance rapide et ce n’est pas les menaces en cours qui vont empêcher ce déploiement», a-t-il poursuivi. L’Amisom constitue le dernier rempart du très fragile gouvernement de transition somalien face aux attaques répétées des shebab à Mogadiscio. Le gouvernement du président Sharif Cheikh Ahmed, élu début 2009, ne doit sa survie qu’à l’appui militaire de la force africaine qui protège notamment la présidence, le port et l’aéroport de Mogadiscio. M. Ping a indiqué avoir également sollicité des renforts de la part de l’Afrique du Sud. Le Nigeria a de son côté promis de longue date des renforts, mais sans s’engager sur une date. Le sommet de l’UA va également demander un renforcement du mandat de l’Amisom et des moyens accrus sur le terrain, a indiqué M. Ping. L’Union africaine souhaite «une extension du mandat (de l’Amisom) qui partirait du chapitre VI au chapitre VII» de la charte des Nations- Unies. «Avec le passage à des éléments du chapitre VII, si ces demandes sont autorisées, nos troupes vont attaquer» les islamistes, a poursuivi le président de la Commission de l’UA. Le mandat actuel de l’Amisom, entériné par le Conseil de sécurité de l’ONU, n’autorise ses soldats qu’à utiliser la force en cas de légitime défense ou pour protéger les institutions du gouvernement transitoire somalien. L’UA va également demander aux pays donateurs davantage de matériel, et notamment 5 hélicoptères de combat, selon M. Ping. La Somalie risque d’eclipser les autres sujets du sommet de l’UA, prévu de dimanche à mardi et qui aurait autrement été dominé par la situation au Soudan, avec le référendum en janvier prochain dans le sud du pays sur l’indépendance, et la nouvelle inculpation par la Cour pénale internationale du président Béchir, cette foisci pour génocide. Réitérant la position de l’UA, M. Ping a de nouveau dénoncé «ce qui semble être un acharnement sur l’Afrique» de la part de la CPI, reprochant à cette juridiction de privilégier le seul aspect juridique au détriment de la recherche de la paix au Soudan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Le Livre "Pourquoi je ne suis pas musulman" d'Ibn Warraq    Sam Juil 24 2010, 03:17

Les pseudo-écrivains comme ce Ibn Warraq,illustre inconnu d'ailleurs,ont le coeur rempli de haine envers l'unique varie religion qui existe sur la terre,et en dehors de laquelle il n y a point de salut pour une humanité qui vit l'égarement et la déroute chaque heure et chaque minute.
Cet hypocrite essaye comme les gens de sa trempe d'entâcher l'Islam,mais son action ne peut rien contre la religion que Dieu agrée et protège.Cracher contre le soleil est un geste totalement idiot.Le crachat retourne sur la face de celui qui l'a lancé.
Cet hypocrite ne fait qu'attiser plus le feu qui le brûlera en Enfer.
Le jour où il sera trois pied sous terre il verra ce qu'il va voir.
"Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu'ils en profitent!"(2.79)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Le Livre "Pourquoi je ne suis pas musulman" d'Ibn Warraq    Sam Juil 24 2010, 03:56

Mahomet est une des trois ou quatre figures qui dominent l'humanité et son histoire.

Les oeuvres et les hommes (1860-1909), Jules Barbey d'Aurevilly, éd. Slatkine Reprints, 1968, t. 17, les Philosophes et les écrivains religieux, p. 316

Il est impossible, pour quelqu’un qui étudie la vie et le caractère du grand Prophète d’Arabie, pour quelqu’un qui sait comment il enseignait et de quelle façon il vivait, d’avoir d’autre sentiment que le respect pour ce prophète prodigieux, l’un des grands messagers de l’Etre Suprême. Même si mes discours contiennent bien des choses qui sont familières à beaucoup d’entre vous, chaque fois que moi-même je les relis, je sens monter en moi une nouvelle vague d’admiration, un nouveau sentiment de révérence, pour ce prodigieux grand maître arabe.


The Life And Teachings of Mohammad, Two lectures, Annie Besant (trad. Wikiquote), éd. The Theosophical Publishing House, 1932, p. 4

Mahomet fut un grand homme, intrépide soldat: avec une poignée de monde il triompha au combat de Badr; grand capitaine, éloquent, grand homme d'état, il regénéra sa patrie, et créa au milieu des déserts de l'Arabie un nouveau peuple et une nouvelle puissance.[/b]

Précis des guerres de César (Écrit par Marchand, à Sainte-Hélène, sous la dictée de l'empereur), Napoléon Bonaparte, éd. Gosselin, 1836, p. 237


Un préjugé bien répandu et cependant démenti par l'histoire, c'est que Mahomet était ennemi des sciences, des arts et de la littérature.


Mémoires pour servir l'histoire de France sous Napoléon, écrits à Saint-Hélène sous sa dictée, Napoléon Bonaparte, éd. Firmin-Didot, 1823, t. 2 (Général Gourgaud), Egypte - Religion, p. 257

L'Arabie était idolâtre lorsque Mahomet, sept siècles après Jésus-Christ, y introduisit le culte du dieu d'Abraham, d'Ismaël, de Moïse et de Jésus-Christ. [...] Mahomet fut prince; il rallia ses compatriotes autour de lui. En peu d’années, ses Moslems conquirent la moitié du monde. Ils arrachèrent plus d’âmes aux faux dieux, culbutèrent plus d’idoles, renversèrent plus de temples païens en quinze années, que les sectateurs de Moïse et de Jésus-Christ ne l’ont fait en quinze siècles. Mahomet était un grand homme.


Campagnes d'Egypte et de Syrie 1798-1799 (dictées par lui-même à Saint-Hélène, gal Bertrand), Napoléon Bonaparte, éd. Comon et cie, 1847, t. 1, Affaires religieuses, p. 208

Mahomet réduisit le nombre de femmes qu'on pouvait épouser ; avant lui, il était indéterminé; le riche en épousait un grand nombre; il restreignit donc la polygamie.


Campagnes d'Egypte et de Syrie 1798-1799 (dictées par lui-même à Saint-Hélène, gal Bertrand), Napoléon Bonaparte, éd. Comon et cie, 1847, t. 1, Affaires religieuses, p. 233

Voltaire, avait ici manqué à l'histoire et au coeur humain. Il prostituait le grand caractère de Mahomet par les intrigues les plus basses. Il faisait agir un grand homme qui avait changé la face du monde, comme le plus vil scélérat, digne au plus du gibet. Il ne travestissait pas moins inconvenablement le grand caractère d'Omar, dont il ne faisait qu'un coupe-jarrets de mélodrame.


Commentaire de Napoléon sur le Mahomet de Voltaire Napoléon Bonaparte, avril 1816, Sainte-Hélène, dans Mémorial de Sainte-Hélène, paru chez Dépôt du Mémorial, 1824, t.3, p.134-135, Las Cases.

J'aime mieux la religion de Mahomet. Elle est moins ridicule que la nôtre.

Napoléon Bonaparte, 28 août 1817, Sainte-Hélène, dans Journal de Sainte-Hélène 1815-1818, paru chez Flammarion, 1947, t.2, p.226, Général Gourgaud.

S'il faut juger de la valeur des hommes par la grandeur des œuvres qu'ils ont fondées, nous pouvons dire que Mahomet fut un des plus grands hommes qu'ait connus l'histoire. Des préjugés religieux ont empêché bien des historiens de reconnaître l'importance de son oeuvre ; mais les écrivains chrétiens eux-mêmes commencent aujourd'hui à lui rendre justice.

La Civilisation des Arabes (1884), Gustave Le Bon, éd. La Fontaine au Roy, 1990, Livre deuxième, chapitre premier, Mahomet, p. 76

Quatre ans après la mort de Justinien, en 569 après JC, naissait à la Mecque, en Arabie, l'homme qui, parmi tous les hommes, allait exercer la plus grande influence sur la race humaine...Mahomet.

A History of the Intellectual Development of Europe, John William Draper (trad. Wikiquote), éd. Harper, 1863, p. 244

Je voulais mieux connaître la vie de celui qui aujourd'hui détient indiscutablement les cœurs de millions d'êtres humains. Je suis désormais plus que jamais convaincu que ce n'était pas l'épée qui créait une place pour l'Islam dans le cœur de ceux qui cherchaient une direction à leur vie. C'était cette grande humilité, cet altruisme du prophète, l'égard scrupuleux envers ses engagements, sa dévotion intense à ses amis et adeptes, son intrépidité, son courage, sa confiance absolue en Dieu et en sa propre mission. Ces faits, et non l'épée, lui amenèrent tant de succès, et lui permirent de surmonter les problèmes.

Gandhi (trad. Wikiquote), 11 septembre 1924, dans Young India, paru Collected Works of Mahatma Gandhi, vol.29, "My Jail experiences", p.133, Gandhi.

Certains lecteurs seront peut-être étonnés de me voir placer Mahomet en tête des personnalités ayant exercé le plus d’influence en ce monde, et d’autres contesteront probablement mon choix. Cependant, Mahomet est le seul homme au monde qui ait réussi par excellence sur les plans: religieux et séculier.

The 100: A Ranking of the Most Influential Persons in History, Michael H. Hart (trad. Wikiquote), éd. Hart Publishing Co, 1978, p. 33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Le Livre "Pourquoi je ne suis pas musulman" d'Ibn Warraq    Sam Juil 24 2010, 04:05

Dans sa conduite privée, il était juste. Il traitait les amis et les étrangers, le riche et le pauvre, le puissant et le faible, avec équité et était aimé par le petit peuple pour l’affabilité avec laquelle il les recevait et écoutait leurs doléances.[...] Ses triomphes militaires n’ont soulevé aucune fierté ni vaine gloire comme cela aurait été le cas s’ils avaient été ef
Dans sa conduite privée, il était juste. Il traitait les amis et les étrangers, le riche et le pauvre, le puissant et le faible, avec équité et était aimé par le petit peuple pour l’affabilité avec laquelle il les recevait et écoutait leurs doléances.[...] Ses triomphes militaires n’ont soulevé aucune fierté ni vaine gloire comme cela aurait été le cas s’ils avaient été effectués à des fins personnelles. Au moment de sa plus grande puissance, il a maintenu la même simplicité de manières et d’apparence que dans ses jours d’adversité. Aussi, sans que l’ Etat régalien en soit affecté, il était mécontent lorsque, entrant dans une pièce, un témoignage inhabituel de respect lui était montré. S’il visait une hégémonie universelle, c’était l’hégémonie de la foi ; quant au pouvoir temporel, qui a grandi entre ses mains, il l’a utilisé sans ostentation et il n’a rien fait pour le perpétuer dans sa famille.
fectués à des fins personnelles. Au moment de sa plus grande puissance, il a maintenu la même simplicité de manières et d’apparence que dans ses jours d’adversité. Aussi, sans que l’ Etat régalien en soit affecté, il était mécontent lorsque, entrant dans une pièce, un témoignage inhabituel de respect lui était montré. S’il visait une hégémonie universelle, c’était l’hégémonie de la foi ; quant au pouvoir temporel, qui a grandi entre ses mains, il l’a utilisé sans ostentation et il n’a rien fait pour le perpétuer dans sa famille.

Mahomet and his successors, Washington Irving (trad. Wikiquote), éd. George P. Putnam, 1850, p. 330,339



Jamais homme n'accomplit en moins de temps une si immense et durable révolution dans le monde. [...] Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l'immensité du résultat sont les trois mesures du génie de l'homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l'histoire moderne à Mahomet ? Les plus fameux n'ont remué que des armes, des lois; Ils n'ont fondé, quand ils ont fondé quelque chose, que des puissances matérielles écroulées souvent avant eux. Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d'hommes sur un tiers du globe habité; mais il a remué, de plus, des idées, des croyances, des âmes. Il a fondé [...] une nationalité spirituelle qui englobe des peuples de toute langue et de toute race [...]. Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d’idées, restaurateur des dogmes rationnels d’un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d’un empire spirituel, voilà Mahomet. A toutes les échelles ou l'on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand ?

Histoire de la Turquie, Alphonse de Lamartine, éd. Librairie du Constitutionnel, 1854, livre premier, p. 277-280



Mahomet nous apparaît comme un homme doux, sensible, fidèle, exempt de haine. Ses affections étaient sincères; son caractère, en général, porté à la bienveillance. Lorsqu'on lui serrait la main en l'abordant, il répondait cordialement à cette étreinte, et jamais il ne retirait la main le premier. Il saluait les petits enfants et montrait une grande tendresse de cœur pour les femmes et les faibles. « Le paradis, disait-il, est au pied des mères. » Ni les pensées d'ambition, ni l'exaltation religieuse n'avaient desséché en lui le germe des sentiments individuels. Rien de moins ressemblant à cet ambitieux machiavélique et sans cœur qui explique en inflexibles alexandrins ses projets à Zopyre.


  • Études d'histoire religieuse, Ernest Renan, éd. Michel Lévy frères, 1858, p. 248
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Moudja

avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Le Livre "Pourquoi je ne suis pas musulman" d'Ibn Warraq    Dim Juil 25 2010, 03:52

Voilà l'histoire de l'Islam quelle est la votre ??

Salamo Alayekome Wa Rahmato Allahi Wa Barakatohe Chers frères et soeurs

Pour tous les aveuglés qui veulent cacher la lumière du soleil avec un fil

Voilà notre hisoire "quelques pages en Or parmi des centaines" qu'elle est la votre


Si certains veulent rapporter des cochonneries des livres des islamophobes et des haineux c’est leur problème, car se sont juste des mensonges qui vous aide à satisfaire leur passion, des fantasmes qui s'écrase devant la realité historique et celle des textes

Parlant de quelques unes avec NOTRE AMI QUI DIT N' IMPORTE QUOI SUR L'ISLAM

Les preuves sont les réalités historiques et les réalités du texte, sur les quelles personne ne peut contester

Commençant par la réalité historique , et faisant aussi une comparaison avec l’histoire de l’islam et celle du christianisme, judaïsme, athéisme fasciste ……..et autres idéologies

Sur l’histoire, les musulmans quand ils ont fait les guerres contrairement à d’autres ces guerres ont été réglementé par le texte, qui interdis de tuer les femmes les enfants les vieillards, les paraîtres dans leurs églises et mêmes les arbres, pas de torture …..

Se sont des principes que viennent de découvrir certain, et cela à l’époque ou il n’y’avait ni lois de guerre ni des accords internationaux sur ces sujets, mais le Coran nous a demandé d’être juste même vers les injustes. Et le prophète « Sala Allaho Alayehi Wa Salam » ordonné à son armé de respecter ces principes avant chaque bataille, car nous somme une nation de principes, alors les mensonges raconter par les islamophobes ne passeront pas iç cher ami

Revenant sur des réalités historiques incontestées

Quand les musulmans arabes sont venu libérer mon peuple « les berbères » de l’esclavage dans l’empire romain, est ce qu’ils nous ont massacré comme tu dis ??

Est-ce qu’ils ont volé nos richesses comme tu prétends ???

Est-ce qu’ils nous ont obligés de rentrer à l’islam ???

La réponse de tout ça est clair, ils ont donné le choix de chacun de rentrer dans la religion de lumière ou de vivre sur ces anciens croyances, et il n’ont pas transformé mon peuple à l’esclavages comme ils ont fait les Colons athées laïques, ils ne nous ont pas déporté comme ils ont fais les civilisés nazis, ils ne nous ont pas exterminé comme ils ont faits les barbares américains en Amérique du nord, ils ne nous ont pas pillé nos richesses comme ils ont fait ces laïques républicain en Afrique et partout dans le monde

Alors ils ont fait quoi ???

Tu ne sais pas cher ami ??

Ils ont donné le commandement des forces arabes à un berbère"Tarik Ibn Ziyade", car il était leur frère, ils nous ont invité comme des frères à eux à construire cette magnifique civilisation, ils ont dis à mes ancêtres il n’y’a pas de différence entre un noir et un blanc et un arabe et un non arabe, alors se sont ces berbères qui sont devenu les maîtres de ces arabes avec le sourire, ils ont aider les chrétiens en Andalousie ensuite de s’échapper à la tyrannie et à la barbarie, et cette région a été gouverné par trois grand dynastie berbère qui sont les Morabitine, les Mowahidines et les Saediyines, tu connais un colonisateur qui fait ça ???

Voilà c’est ça l’islam

Regarde ce qu’ils ont fait avec les peuples kurdes, perces et Turks ???

Ils les ont massacrés ???

Ils les ont forcés à rentrer dans l’islam ???

Non le plus grand héros des musulmans été kurdes, et ils ont construit une grande dynastie qui s’appelle l’état ayyoubide, c’est c chevalier kurdes qui a chassé les croisés de la Palestine

Et les Turks, ils ont régné sur tout le monde musulmans, avec le grand Khilapha Ottoman, tu as vu ces méchants musulmans qui font rentrer les peuples en force à l’islam et ils les massacres et ensuite ils donnent les règnes à ces peuples ???

Soit un peu raisonnable

Les plus grands penseurs de l’islam qui ont été respecté par tout les musulmans étaient eux aussi de tous les peuples, de l’Asie centrale comme Al Imam al Bokhari, des perces comme al Ghazali …….

Est ce que ces peuples qui ont été persécutés vont participer activement à cette civilisation ????

Et pourquoi ces peuples qui ont été rentrer à l’islam par la force, ne se sont pas débarrassé de ces méchants après qu’ils ont pris le pouvoir ????

Réponse difficile

Pourquoi ils restent jusqu’à aujourd’hui musulmans l’islam enraciné dans les cœurs, et en plus ils donnent leurs vie pour cet islam, qui est imposé sur eux ????

Soit un peu logique mon ami

Regarde les colons laïque, tu comprendre la différence entre la tolérance et les principes de l’islam et la barbarie du colonialisme « dirigé notamment par des laïque », ce colonialisme qui a réduit les peuples à l’esclavage, il les a noyer dans l’ignorance, il les a massacré, et regarde ces peuples après que ce colonialisme a été chassé « Eb apparence seulement bien sûr », ils ont quelle sentiment vers ces Colons ????

La haine et rien d’autres

Et ces peuples rentrer à l’islam par obligation et massacrer comme tu as dis, après que al khilapha est tombé, ils ont fait quoi ???

Ils restent attaché à l’islam, il donne leurs vies à cette religion, ils sont reconnaissant de ceux qui ont ramené cette religion magnifique à eux, c’est la preuve cher amie de la tolérance de cette religion, et la barbarie de tous ces idéologie sauvage, impérialiste, capitalisme, communisme …. Qui ont propagé la haine et les massacres dans les quatre coins du globe

Oui mon ami c’est toute la différence entre cette civilisation magnifique qui a fait participer tous les peuples dans ce travail qui ni rien d’autre qu’une adoration de leur créateur, tous des frères et non des maîtres et leurs serviteurs, le noir à côté du jaune à côté du Blanc, l’arabe, à côté du berbère à côté du perce, à côté du Türk, du tadjik, des pachtoune, des chinois, des indiens ……tous des frères et des sœurs en Allah « Aza Wajal », une richesse magnifique aucune autre civilisation n’a pu faire de telle mélange des cultures et des races, dans une harmonie magnifique qui ne peut laisser celui qui là voit avec un cœur ouvert, que époustouflé devant cette Beauté, car ce qu’il a réuni tout le monde, n’est pas le profil ni le capital, mais l’amour d’Allah « Aza Wajal »

Donne moi une seule idéologie ou religion qui a réussi ça pour après tu peux être crédible de parler de tolérance

Lis juste l’histoire de Jérusalem pendant trois moments

_ Au moment ou il a été gouverné par les musulmans, les trois religions vivaient en paix, chacun pratique sa religion en toute harmonie dans une société complexe, lis quand Salah dine a chassé les croisés après tous les massacres qu’ils ont commis, il a dis quoi à son armé, la première chose,

Tu sais il a dit quoi ??

Ne toucher à aucune église !!!

Après tous ces massacres, la réponse après avoir chassé ces barbares, été tout simplement ne touchez aucune église !!!!


_ Et regarde ce que ces croisés barbares ont fait, des massacres pitoyables, le sang est arrivé aux genoux des chevales utilisés par ces croisés, les mosquées ont été transformé aux églises, les synagogues détruites, les juifs massacré

Sacré différence entre les deux tableaux mon ami


_ Et regarde ce que les sionistes ont fait quand ils ont coloniser la Palestine, la même procédure, chassé des millions de gens de leurs terres, massacrés les autres, les encercler, fermer les églises, détruire les mosquées…………


Tu as vu mon ami que la différence est flagrante


Et L'histoire des Mongoles :

Et tu peux lire l’histoire des mongoles, après qu’ils ont massacré un peu prêt de deux millions de personnes à Bagdad et les villes à côté d’elle, Bagdad qui a été la ville de lumière, la ville de la paix, de la science, la ville la plus peuplé du monde, la ville de la médecine, l’astrologie, la philosophie … après que ces barbares ont massacré sauvagement toute la population, et ils ont brulé les livres de sciences, et ils ont régné par la terreur sur les terres d’islam

Tu sais le miracle qui sait passer après ???

Ces sauvages, sont devenu musulmans, ils sont venu pour nous massacrer, mais après qu’ils nous ont massacré ils ont devenu nos frères et sœurs

Tu as jamais lu ça ???


Tu peux chercher ça dans les idéologies, marxiste laïque athée qui a massacrés des millions de population tu ne la trouveras pas

Tu peux la chercher dans l’idéologie laïque capitaliste, guidé par l’état voyou l’Amérique tu ne l’a trouvera pas, car ils ont exterminé des peuples entiers et ils continuent de le faire

Tu peux la chercher partout tu ne trouve jamais quelque chose de pareil



NOS TEXTES SONT TEMOIS DE LA TOLERANCE DE NOTRE RELIGION, NOTRE HISTOIRE SONT DES PAGES D’OR DE TOLERANCE ET D’HISOIRE COMMUNE QUI A RASSEMBLE BEAUCOUP DE PEUPLE SUR LES PRINCIPE DE JUSTICE ET DE RESPECT DE MINORITES, LES MINORITES QUI VIVENT DEPUIS DES SIECLES DANS NOS PAYS SONT DES PREUVES VIVANTES DE NOTRE TOLERANCE, ET CEUX QUI SONT DISPARU DE LA PLANETE SUR LES MAINS DES BARBARES SONT TEMOINS DE L’HYPOCRISIE DE PLEIN DE DONNEUR DE Leçon


Je pense que ces preuves sont la meilleure réponse aux mensonges qui ont été tracé par des islamophobes qui veulent diaboliser cette religion magnifique, mais si comme s’ils essayent de cacher la lumière du soleil avec un fil, et la caravane continue sa route .....

والله متم نوره ولو كره الكافرون"

Cordialement

Ahelesouna
Forum Bladi.net.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Livre "Pourquoi je ne suis pas musulman" d'Ibn Warraq    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Livre "Pourquoi je ne suis pas musulman" d'Ibn Warraq
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi suis-je alcoolique?
» Bonsoir à tous, je suis nouvelle
» « Catastrophe, panique.. Je suis idiote. » LOGAN&LEANA |MiniRP|
» des fenetres du net s'ouvrent quand je suis sur le forum
» POURQUOI EST ON GUERISSEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: