AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Escalettes annonce sa démission de la FFF.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddelssi



Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Escalettes annonce sa démission de la FFF.   Mar Juin 29 2010, 11:13

Affaibli depuis le fiasco sportif et humain des Bleus en Afrique du Sud, le président de la Fédération française de football (FFF), Jean-Pierre Escalettes, a annoncé, lundi 28 juin, sa démission. "Je remettrai ma démission à l'issue du conseil fédéral du 2 juillet prochain, explique M. Escalettes dans un communiqué publié sur le site de la FFF. Je resterai à la disposition de tous pour analyser sans complaisance les raisons du fiasco de l'équipe de France en Afrique du Sud. Je développerai ces divers points vendredi devant mes collègues du conseil fédéral." M. Escalettes dit "assumer avec lucidité [sa] part de responsabilité" dans la débâcle des Bleus.


Celui qui guide les destinées de la FFF depuis 2005 quitte son poste alors que le football français est au fond du gouffre. Il remettra formellement sa démission à l'issue du conseil fédéral de la FFF, vendredi 2 juillet, et ne s'exprimera pas dans les médias avant cette date.

M. Escalettes doit être auditionné par la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale, mardi, en compagnie de la ministre des sports, Roselyne Bachelot, qui a annoncé qu'elle prenait acte de la décision de Jean-Pierres Escalettes. La ministre avait vivement critiqué le responsable de la FFF après l'élimination de l'équipe de France du Mondial, estimant qu'il ne pouvait rester en poste et que son départ était "inéluctable".

D'autres critiques sont venues souligner la mauvaise gestion de la FFF par M. Escalettes. Marie-George Buffet, ancienne ministre communiste des sports et membre de la commission des affaires culturelles, a affirmé que le "président de la FFF semble en vacance, de pouvoir au moins". L'ex-double champion olympique de judo, David Douillet, aujourd'hui député UMP, avait estimé que le futur ex-président de la FFF "n'est plus dans le coup, ça se voit. Ce n'est pas un patron de fédération comme on le conçoit aujourd'hui".

BACHELOT : "LES STATUTS DE LA FFF CONTIENNENT DES DISPOSITIONS S'APPLIQUANT À CETTE SITUATION"

M. Escalettes, qui avait succédé à Claude Simonet (1994-2005), paye aujourd'hui son soutien inconditionnel à Raymond Domenech, malgré l'échec retentissant des Bleus à l'Euro 2008. Entraîné dans la chute du sélectionneur, le président de la FFF a cru pouvoir retrouver un peu de crédit en réussissant à obtenir l'organisation de l'Euro 2016 de football en France. Mais les frasques des Bleus en Afrique du Sud – les insultes d'Anelka et la grève de l'entraînement des joueurs, sans oublier le bilan sportif – auront définitivement jeté une ombre sur son bilan. Jean-Pierre Escalettes avait lui-même tiré cette triste conclusion de ces événements : "J'ai pensé, devant cette honte, [que] ce que le football avait provoqué, c'est grave, pour la France, les éducateurs, les bénévoles, les partenaires, les supporteurs, qui nous font confiance, c'est encore plus grave que les mauvais résultats sportifs […]. Cinquante ans de valeurs se sont écroulés."

Domenech auditionné mercredi à l'Assemblée.

L'ex-sélectionneur de l'équipe de France, Raymond Domenech, va être auditionné mercredi à l'Assemblée nationale en même temps que le président démissionnaire de la Fédération française de football (FFF), Jean-Pierre Escalettes, apprend-on mardi de source parlementaire.

MM. Escalettes et Domenech sont attendus à 11 heures devant la commission des affaires culturelles. La ministre des sports, Roselyne Bachelot, devait, elle, être auditionnée ce mardi à 18 heures par la même commission des affaires culturelles.

La campagne désastreuse des Bleus, éliminés au premier tour du Mondial et critiqués pour leur comportement, a pris l'ampleur d'une affaire d'Etat dans laquelle l'Elysée, le ministère des sports et de nombreux députés sont intervenus pour réclamer une refonte du football français. La ministre des sports, Roselyne Bachelot, qui a annoncé l'organisation d'Etats généraux du football en octobre, doit être entendue mardi soir à l'Assemblée.

Le président de la FIFA, Joseph Blatter, a de nouveau averti, mardi, que la Fédération internationale de football ne tolérerait aucune interférence politique en France, après les nombreuses interventions qui ont suivi la débâcle des Bleus. "Dans les statuts de la FIFA, il est clairement stipulé que les interférences politiques ne sont pas tolérées, a rappelé M. Blatter, qui a dit regretter la démission lundi du président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes. "En France, c'est devenu une affaire d'Etat, mais le foot doit rester entre les mains de la Fédération française de football. S'il s'avère qu'il y a vraiment une intervention, nous aiderons la fédération. Si le problème ne peut être résolu dans la discussion, la seule solution sera de suspendre la fédération", a prévenu M. Blatter.

MEA CULPA ?

Domenech, dont le mandat à la tête des Bleus a pris fin en Afrique du Sud, devra sans doute être plus explicite face aux députés qu'il l'est habituellement devant la presse. Au soir de l'élimination et de la défaite contre l'Afrique du Sud, Domenech s'était refusé à dresser un bilan de ses six années passées au poste de sélectionneur et surtout de la déroute historique de l'équipe de France durant la Coupe du monde 2010. "On est dans la déception, pas dans l'explication. Les bilans, je vais les faire avec les dirigeants, le staff, les joueurs", avait-il dit.

A défaut de détailler les coulisses et les dessous de l'échec français, Domenech avait au contraire réussi à se faire une nouvelle fois remarquer en refusant de serrer la main du sélectionneur brésilien des Bafana Bafana, Carlos Alberto Parreira. Mais, au-delà de ces provocations, les députés voudront sans doute savoir comment Domenech a pu perdre tout contrôle et toute autorité sur ses joueurs à la suite de l'affaire Anelka. Rendait-il des comptes à la Fédération française de football ou bien l'équipe de France était vraiment un Etat dans l'Etat au sein de la FFF ?

Le monde.fr
29.06.2010


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi



Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Escalettes annonce sa démission de la FFF.   Mar Juin 29 2010, 11:26

Dans les pays qui se respectent quand un responsable échoue dans sa mission,il présente sa démission.On auditionne même un entraineur de foot à l'assemblée.Lorsqu'il ya de l'argent qui est dépensé,sans qu'il y ait le résultat escompté,des comptes sont exigés.
Mais dans les républiques bananières comme la notre,le responsable échoue lamentablement dans le secteur qu'il dirige mais ne démissionne jamais.Il ne quitte son poste que si on l'en écarte.
L'argent dépensé depuis des mois par l'équipe nationale doit être énorme alors que le résultat était décevant.Quelqu'un at-il demandé des comptes à quiconque? La participation terne algérienne au mondiale a-t-elle été un exploit comme on veut nous le faire croire??!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fidel



Masculin Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Escalettes annonce sa démission de la FFF.   Mar Juin 29 2010, 21:12

http://www.youtube.com/watch?v=DwLxqLriPSg
Qui ose parler des dépenses ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Escalettes annonce sa démission de la FFF.   Aujourd'hui à 14:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Escalettes annonce sa démission de la FFF.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Démission pour congé parental...
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» recherche émission tv/vivre avec 100 objets
» Émission toc toc toc
» Parlez-vous Normand... l'émission. Et la chronique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SPORT-
Sauter vers: