AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ait Ahmed concernant le MAK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Azem



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Qui a des accords secrets avec l'ex-puissance coloniale ?   Mar Juin 22 2010, 21:34

elkoss a écrit:
Ne te casses pas trop la tete eddelssi de ces fanfaronnades. S'ils voient que leur malheur est dans leur appartenance a l' algérie et qu'ils sont victimes de la marginalisation délibérée ( ostracisme)nonobstant les impressionants budgets alloués a la région et bien qu'ils s'en aillent. Le reste des kabyles est toujours le bienvenu dans les autres régions du pays. Ils feignent oublier que la plupart des entreprises nationales et les administrations centrales sont gérées par des kabyles. Ils sont plutot sournois puisque les véritables intentions sont ailleurs. Laisses si ferhat accomplir son mirage pour rendre la kabylie un véritable eden tant attendu.

Pour votre propre gouverne, sachez que c'est bel et bien le pouvoir Algérien qui avait autorisé secrétement et durant des années la France à poursuivre ses essais nucléaires et chimiques en Algérie. Ce n'est pas Ferhat. Alors qui est traître à son pays ?

Citation:
Ici interviennent les "clauses secrètes" des accords d'Évian. Longtemps niées, elles ont été évoquées par la très sérieuse revue Hommes et Migrations, (n° 1135, septembre 1990), et confirmées récemment par Pierre Messmer, qui lia explicitement ces clauses aux essais d'armes chimiques et bactériologiques en Algérie après juillet 1962.

Que disaient ces clauses? Elles sacrifiaient dans les faits les "supplétifs musulmans" sur l'autel de l'entente cordiale franco-algérienne.

Rappellerons-nous que le chef de la délégation française à Évian était Louis Joxe - le même qui se montra si zélé dans le respect de la parole donnée à Krim Belkacem et à sa bande d'assassins, insistant sur les sanctions à appliquer aux chefs de corps qui songeaient à sauver leurs harkis, et veillant au rapatriement sanitaire, si j'ose dire, des malheureux qui en 1962 étaient passés les premiers entre les mailles du filet?

Le 23 octobre 1997, Pierre Messmer avouait à Vincent Jauvert, qui avait mené l'enquête pour Le Nouvel Observateur:

"Curieusement, les discussions sur B2-Namous avec les Algériens se sont chaque fois bien passées. Je ne faisais pas partie de la délégation française à Évian en 1962. Mais évidemment, en tant que ministre des Armées, j'étais tenu informé par Louis Joxe. Et celui ci m'a dit que ses interlocuteurs algériens avaient accepté sans grande discussion le maintien de la base pour cinq ans."

B2-Namous?

"C'était le plus vaste centre d'expérimentation d'armes chimiques au monde - Russie exceptée", raconte Vincent Jauvert. "Un polygone d'essai, comme disent les spécialistes, de cent kilomètres de long sur soixante de large. Cette base ultra-secrète était contrôlée par l'armée française et se situait dans le nord du Sahara, près de la ville de Beni- Wenif, en Algérie. Là, les militaires français ont mené, sous leur uniforme puis sous couverture civile, des expériences jusqu'en 1978 .. Ils ont testé des grenades, des mines, des obus, des bombes et même des missiles, tous porteurs de munitions chimiques. Ce secret d'État bien gardé a donc tenu, fait rarissime, pendant des décennies. Le gouvernement français ne voulait en aucun cas qu'il soit divulgué. Car derrière ce secret se cachent au moins trois mensonges d'État. D'abord, depuis 1945, la France a toujours nié avoir procédé où que ce soit à des expérimentations d' armes chimiques à l'air libre. Ensuite, Paris et Alger ont toujours affirmé que les dernières bases de l'année française en Algérie avaient été fermées en 1968. Enfin les accords d'Évian, qui ont scellé l'indépendance de l'Algérie, ont été publiés incomplets: B2-Namous a fait l'objet d'une annexe secrète - renouvelée en 1967 et en 1972." (Le Nouvel Observateur, 23 octobre 1997)

Sous "couverture civile"? Le site était officiellement géré par une entreprise "civile ", la SODETEC, une filiale de Thomson - l'entreprise au sein de laquelle la distinction entre le civil musclé et le militaire officiel ne fut jamais bien nette. "C'était moins gênant pour Alger d'avoir à traiter avec une telle firme qu'avec l'armée française", précise Pierre Messmer. Mais c'était bien un organisme officiel, la Délégation générale à l'armement, qui était l'interface du masque civil et des réalités militaires.

Le justificatif de ces recherches, c'était, bien entendu, la guerre froide. C'est d'ailleurs en raison de l'effondrement du Mur de Berlin que l'ancien Premier ministre de Georges Pompidou a parlé: "Il y a un temps où les secrets n'ont plus lieu d'être. Nous sommes maintenant dans une période totalement différente des années de la guerre froide. "

Les intellectuels français, toute la gauche française qui milita sans discernement pour le F.L.N., comment gèrent-ils aujourd'hui la manière dont ils ont été manipulés, dont leurs convictions ont servi à justifier le massacre de 150000 innocents et, en même temps, la perpétuation et la prospérité du complexe militaro industriel français? Comment ces grands pacifistes parviennent-ils à dormir, en sachant que leurs manifestations, leurs interventions, leurs déclarations couvraient une industrie de mort à grande échelle? Comment certains d'entre eux, survivants des camps de la mort, ont-ils pu accepter que les harkis soient la monnaie d'échange des recherches françaises sur le sarin et le gaz moutarde?

Repris de Harkis, crime d'état de Boussad AZNI, ISBN 2-290-32158-3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azem



Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 26/05/2010

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Mar Juin 22 2010, 21:57

Eddelssi a écrit:
Moi,je ne vois pas de différence entre tous ceux que tu critiques et Mhenni.Chacun donne des coups dans le dos de notre Algérie.Moi,je suis contre les deux car ce qu'ils font ils le font par intérêt.Si ton Mhenni arrive au pouvoir,il sera plus voleur et plus corrompu que ceux qu'ils sont à la tête de l'Etat actuellement.Ce qu'il fait,ton cher Mhenni,il ne le fait pas pour les beaux yeux des kabyles,tu sais.Moi qui suis originaire du coeur de la Kabylie,n'acceprterai jamais de vivre sous un état proclamé à partir de la France.Et le jour,où ton Mhenni a proclamé son état fantoche de là-bas,j'avais honte d'être kabyle pour la première fois de ma vie.Nous les kabyles faisons partie intégrante de la nation algérienne.Je te jure que si on nous donne cette autonomie que réclame ton Mhenni et sa bande,nous finirons par être la brebis gâleuse de l'Algérie et nous ferons de la kabylie une région hostile et renfermé sur elle-même plus qu'elle ne l'est à présent.Nous finirons par rejeter cette autonomie et redemander d'être une simple wilaya algérienne comme toutes les autres wilayas du pays.Rappelle-toi ce qui s'est passé lorsqu'on a demandé la délocalisation des brigades de la gendarmerie nationale?Après une année ou deux,l'insécurité a atteint un degré insupportable et on a fini par implorer l'Etat de nous ramener les gendarmes.Rappelle-toi le long et douloureux combat qu'on a mené pour la langue kabyle:Lorsque l'Etat a institutionnalisé le berbère langue nationale et officielle, enseignée à l'école et à l'université,les kabyles que nous sommes avons montré peu d'empressement à étudier notre langue.Nous les Kabyles avons plus souffert de la cessité politique de certains qui se sont autoproclamés porte-parole de la cause berbère que de la répression d'un pouvoir autoritaire et mafieux.C'est la vérité que nous refusons de regarder en face.
Les kabyles que tu dis être conscients que leur pérennité et leur liberté ne se fera qu'avec un état ,le leur n'existent que dans ton imagination.Et s'il existent,ils ne doivent être qu'un ramassis qui vit loin de la kabylie et de la réalité kabyle.
Si tous les articles de journaux sont bidon,toutes les vidéos doivent l'être alors.N'est-ce pas mon ami?


Je crois aussi que vous êtes à côté de la plaque, et que malheureusement le discours du pouvoir FLN/FIS a fini par vous domestiquer. Il est ahurissant de faire preuve d'une telle cécité étant donné votre proximité géographique de la réalité Kabyle.
Pour vous challenger, voici encore un autre fait qui laisse à réfléchir sur le ''Whose Who'' en Algérie.

Des lycéens hissent le drapeau français à Bab El-Oued
4 janvier, 2009 Posté dans Confidences
Les quatre élèves des classes terminale du lycée Okba-Ben Nafaâ à Bab El-Oued viennent d’être exclus de l’établissement et seront poursuivis en justice. Ces quatre lycéens, ayant bénéficié des cours de soutien, ont arraché l’emblème national, pour le remplacer par le drapeau français, tout en écrivant ” Vive la France “.

Devant cet état de fait, les parents de ces quatre lycéens ont tenu un rassemblement devant le lycée Okba-Ben Nafaâ, pour demander au ministre la “clémence”, mais ce dernier maintient toujours son engagement de les poursuivre en justice

Lire également les différents commentaires sur ce site :

http://ffs1963.unblog.fr/2009/01/04/des-lyceens-hissent-le-drapeau-francais-a-bab-el-oued/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Mer Juin 23 2010, 04:30

Tu es aveugle,Lucky,ou bein tu fais partie de ceux qui ne voient ce qu'ils veulent voir?!!
Tu remarques une bande de jeunes émeutiers manipulés qui brûlent le drapeau algérien et tu oublies ces millions de jeunes et moins jeunes qui défilent avec les drapeaux algériens sous toutes les formes et tailles imaginables et dans les quatre coins du monde!Sache que malgré toutes nos misères,nous chérissons le drapeau pour lequel notre million et demi de martyrs ont donné leur sang.
Ceux qui l'ont brûlé sont des crétins qui confondent le pouvoir avec l'identité algérienne et ses composantes.la langue,la religion,et le drapeau sont sacrés.On ne doit y toucher sous aucun prétexte.Est-ce parceque le drapeau ne peut rien pour lui-même que ces jeunes l'ont brûlé?! Celui qui ne peut rien contre l'âne s'en prend au bât,c'est ça,n'est-ce pas?!!Ah,lâcheté quand tu nous prends!!!
Pourquoi ces jeunes n'ont pas essayé de brûler la demeure du wali,premier responsable de la wilaya,ou celle du chef du secteur militaire ou celle de tout autre responsable qui a fait que la vie de ces émeutiers soit un éternel cauchemar,?Là ils auraient reçu la correction qu'ils auraient mérité,n'est-ce pas?Les lâches se trompent toujours d'ennemi!!
En quoi diffèrent ces jeunes qui ont brûlé le drapeau algérien des avocats égyptiens qui ont commis le même crime.
Les "Baltadjia" ne sont pas que des égyptiens,décidément.
Chaque pays a les siens propres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boulodrome



Masculin Nombre de messages : 64
Localisation : Los Angeles
Emploi : Control Systems Designer
Loisirs : Soccer, Fishing.
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Notre EN représente l'Algérie pas les «arabes»   Mer Juin 23 2010, 15:29

Notre EN représente l'Algérie pas les «arabes»

par Kamel Daoud
Après nous avoir restitué le passeport, le drapeau, la rue (interdite par l'Etat d'urgence), le nez et les deux pieds, il est demandé à l'équipe nationale de foot de libérer la Palestine aujourd'hui, de venger la pendaison de Saddam et de refaire en mieux les fausses guerres nassériennes contre Israël. Bien sûr, en ce qui concerne la seconde tranche, ce n'est pas le peuple qui le demande mais seulement les courtiers du panarabisme. Car dans le tas, c'est un peu ridicule de demander à une équipe de foot de faire avec un ballon ce que les pays «arabes» n'arrivent pas à faire avec leur pétrole, leurs décolonisations et leurs bouches que ne referme que la terre de la tombe. Les «nôtres» joueront demain au foot et pas à la guerre. Bien sûr, il reste honorable d'en profiter pour médiatiser le drame de Gaza et rappeler le sens humain de la Justice car l'audience sera énorme. Bien sûr qu'il le faut, mais sans verser dans cette caricature de contre-croisade. L'honneur des «arabes» ce n'est pas à nous de le ramener pour tous, c'est l'honneur de notre pays qui nous importe. D'ailleurs, à force d'être poli, le chroniqueur a fini par se lézarder : qui est ce baathiste analogique qui nous a inventé ce slogan d'«une équipe algérienne représentant des arabes» ? Quand on a souffert des massacres de la décennie 90, nous n'étions pas des «arabes» mais des Algériens. Quand il s'agissait d'être juste lors de la campagne médiatique haineuse des ex-Egyptiens, les «arabes» se sont contentés de sourire et d'appeler à la réserve. En quoi sommes-nous «représentants des arabes» ? En rien. Ce rôle alimentaire du courtier identitaire régional, laissons-le à l'ex-Egypte : elle s'en nourrit et achète son pain avec cette danse des hanches. Pour nous, la théorie de l'origine «arabe» est à déposer sur la route pour continuer plus légers son propre chemin. Notre EN nous représente nous, pas les «arabes». Notre EN peut faire la joie des Syriens, des Libanais, des Maliens ou des Irakiens, mais basta de cet empire «arabe» qui ne veut pas mourir dignement et décoloniser les identités qu'il a longtemps soumis. Car si aujourd'hui, c'est notre défaite, nous n'aurons la condoléance sportive de personne, mais si on gagne, «l'honneur» sera déclaré curieusement propriété collective. Que non ! C'est notre équipe, notre joie et notre drapeau et que ceux qui veulent partager notre joie ou notre déception viennent à nous sans nous demander de signer des certificats de paternité abusive. Notre épopée au Royaume de Mandela, n'est pas celle du MAK de Mehenni, ni des berbéristes, ni des Touaregs nihilistes ou des Tlemceniens au régionalisme individuel: elle est algérienne, comme son drapeau et ses supporters. Le but est de marquer un but, pas de l'offrir aux «arabes», ni de faire ce que les voisins de la Palestine n'ont pas réussi.

A Oum Dourmane, nous avons compris qui nous sommes et qui sont les autres. L'Algériannité nous a permis d'être en Afrique du Sud aujourd'hui sous les insultes des «faux frères». «L'arabité» ? Elle a permis aux ex-Egyptiens de récupérer leur Sinaï et nous a coûté, à nous, une régression vers des origines qui ne sont pas les nôtres. On n'en veut pas. Ni dans les écoles, ni dans les stades, ni dans les télés. La Palestine ? Oui, nous l'aiderons à être la Palestine et naître un jour au nom de la justice, pas au nom de l'ex-Egypte ni au nom de «l'arabité». D'ailleurs, ces temps-ci, il vaut mieux se proclamer Turc si on veut s'offrir le caprice d'une double nationalité imaginaire. «L'EN algérienne unique représentant des Algériens et des Turcs» ? Oui, ça a plus de prestige. Même en cas d'échec.

Source:Kamel Daoud
Quotidien d'Oran

Bonne Lecture

Boulodrome
[b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Moudja

avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Jeu Juin 24 2010, 03:23

Il fausse le débat sur la régionalisation : La provocation de Ferhat Mehenni.

Ferhat Mehenni passe à l’acte. Le président du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) vient d’annoncer à partir de Paris où il s’est réfugié depuis plusieurs mois, la formation « du gouvernement provisoire kabyle (GPK) ».

Annoncé depuis le 20 avril dernier, ce gouvernement est composé de 10 membres. Mais aucune personnalité connue ne figure dans cette équipe conduite par Ferhat Mehenni lui-même.

Dans son discours inaugural, le président du MAK explique les raisons qui l’ont amené à proclamer le gouvernement provisoire de la Kabylie. « Niés dans notre existence, bafoués dans notre dignité, discriminés sur tous les plans, nous nous sommes vus interdits de notre identité, de notre langue et de notre culture kabyles, spoliés de nos richesses naturelles, nous sommes à ce jour administrés tels des colonisés, voire des étrangers en Algérie », dénonce-t-il.

Et d’ajouter : « Aujourd’hui, si nous en sommes à mettre sur pied notre gouvernement provisoire, c’est pour ne plus subir ce que nous endurons d’injustice, de mépris, de domination, de frustrations et de discriminations depuis 1962 », explique-t-il.

Mais quelle est la valeur d’un tel gouvernement ? Pourquoi l’installation d’un gouvernement provisoire ? Ferhat Mehenni risque de signer ainsi la fin de son projet lancé en 2001. La proclamation du gouvernement kabyle, le 20 avril dernier, a été même critiquée par des membres fondateurs du MAK.

Dans une tribune publiée dans le quotidien El Watan lundi dernier, Ahmed Aït Bachir, membre fondateur du MAK, et deux militants autonomistes ont dénoncé « la démarche précipitée de Ferhat Mehenni ».

« Si la situation de la Kabylie est tragique sur les plans économique, social et sécuritaire, elle est toutefois loin d’une situation d’urgence qui pourrait justifier la mise en place d’un pouvoir de fait accompli », soulignent-ils. Ces derniers contestent aussi la légitimité de l’initiative prise par le chef de file du mouvement.

« Tout militant, toute association ou organisation politique kabyle a le droit de parler de la Kabylie, de penser Kabylie, de s’engager ou de proposer des projets politiques. Mais cela n’autorise aucun individu, aussi courageux et éminent soit-il, ni groupe, aussi engagé et sincère soit-il, à s’autoproclamer représentant de la Kabylie, de parler en son nom et d’engager son avenir, s’ils n’ont pas été légitimement mandatés », précisent les auteurs de ladite déclaration. Chez les partis politiques qui ont un large ancrage dans la région de Kabylie, le projet de l’autonomie n’est pas le bienvenu.

Le FFS et le RCD ont leurs propres projets sur la gestion du pays qui s’inscrivent aux antipodes de la vision du MAK. Les deux formations politiques prônent respectivement « le fédéralisme » et « la régionalisation ». Des projets qu’ils souhaitent appliquer à toute l’Algérie et non seulement à la région de Kabylie.

Chez les citoyens de Kabylie, le projet ne fait pas aussi l’unanimité. Malgré l’adhésion d’un certain nombres d’étudiants et d’universitaires, le MAK est loin de gagner l’estime des populations de la région. Ce projet suscite même l’inquiétude des citoyens qui souffrent déjà d’abandon de la part de l’Etat. « Avec l’autonomie, la Kabylie marginalisée et stigmatisée davantage », commentent les jeunes de la région.

Par Madjid Makedhi.
Algérie.360.
3.6.2010

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elkoss



Masculin Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Jeu Juin 24 2010, 06:46

Azem, sois rassurés que l'historique des essais nucléaires francais en algérie est connu par le commun des mortels. Par contre, c'est le lien que tu fais entre ceux ci et la problématique du MAC qui m'échappe. Faut-il faire appel aux vertus de la cartomancie pour décoder tes pensées? Ainsi donc, usant de l'hospitalité du forum d'une ravissante petite ville, tu fais étalage d'un virulent réquisitoire contre le régime, comme si nous sommes ses représentants , et ce en tirant dans tous les sens. De meme, parlant au nom et place de la kabylie, tu culpabilises les autres régions sous pretexte de lui avoir tourné le dos en affirmant que désormais, celle ci ne peux compter que sur soi meme . Un peu de retenue et sagesse nous auraient soulagé d'un tel verdict. Faut il rappeler que la classe politique kabyle, toute sensibilité confondue désapprouve et condamne cette machination, et ce n'est ni une virtuose acrobatie littéraire ni un langage si corrosif soit-il ne pourront nous en convaincre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larbi323



Masculin Nombre de messages : 779
Age : 62
Localisation : Ottawa
Emploi : Enseignant
Loisirs : Soccer, Lecture, Cinéma, Théâtre, Marche et randonnées
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Sam Juin 26 2010, 11:02

Salam,
Mes amis, j'ai lu tous vos messages.
Je voudrais dire quelque chose: nous sommes très émotifs, nous nous emportons quand nous discutons, nous nous écoutons parler mais nous n'écoutons pas l'autre quand il nous parle.
Commençons par apprendre à nous écouer les uns les autres, à admettre que l'autre peut avoir raison, etc...
Aussi bien les colonialistes françis que les régimes qui se sont succédés au pouvoir après l'indépendance, utilise toujours le même stratagème Diviser pour régner.
Alors au lieu de nous invectiver les uns les autres, unissons-nous pour changer les choses dans le bon sens et croyez-moi, la Vérité finit toujours par éclater!
Les paroles s'envolent souvent et les écrits, les actes restent!
Soyons jaloux de notre pays!
Je ne veux donner de leçon à personne.
Je dis juste ce que je pense, ce que je ressens.
J'ai vraiment mal à mon pays.
Pour terminer, oui à la création de régions mais pas à la division de l'Algérie.
Vive Lablad! Vive Thamourth!
Toutes et tous ls Algériens doivent respecter le Sacrifice de celles et ceux qui ont donné leur Vie pour l'Algérie, au cours de l'Histoire , y compris cuex qui ont lutté contre les Romains, etc..
Salutations Fraternelles
Larbi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boulodrome



Masculin Nombre de messages : 64
Localisation : Los Angeles
Emploi : Control Systems Designer
Loisirs : Soccer, Fishing.
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Sam Juin 26 2010, 13:26

Paroles de sage Larbi \
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
roso



Masculin Nombre de messages : 77
Localisation : france nord
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Dim Juin 27 2010, 02:20

essayons les etats unis d'algerie peut etre que ca ira mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elkoss



Masculin Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Dim Juin 27 2010, 08:01

Ce que je voudrais faire comprendre, c'est qu'il faut pas appliquer un modele de gouvernance pour une seule région. Je suis persuadé que la langue n'est pas un critére déterminant d'une part et les risques de contagion sont incontrolables. Il y a 5000 langues au monde pour environ 200 pays. L'afrique du sud en a 8.
Et si les chaouis des aurés, les touaregs de Tam, les ch3ambas de béchar, les mozabites de ghardaia, les rgibyines de tindouf etc... se mettent de la partie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bakdi56



Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Lun Juin 28 2010, 01:36

Bonjour à tous,

Moi je pense que si les walis des wilaya actuelles sont élus et non désignés par l'administration centrale , les choses iront mieux car le responsable elu, connait mieux la specificité de sa region.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boulodrome



Masculin Nombre de messages : 64
Localisation : Los Angeles
Emploi : Control Systems Designer
Loisirs : Soccer, Fishing.
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Lun Juin 28 2010, 12:12

Absolument Bakdi 56.Avec des wali élu certainement ca sera déférent (c’es en quelque sort du fédéralisme )ou tous les responsables sont élu. Comme le états Unis par exemple contrairement au system Français,
Comme ca toutes les régions du pays vont se gérer eux même.
Comme j’en profite de cette occasion pour féliciter l’ensemble de élus de Dellys pour la bonne incitative concernant leur meeting avec la population ,espérant que les autres APC vont suivre cet bon exemple

Boulodrome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Lun Juin 28 2010, 12:37

Les maires sont élus et non désignés,pourquoi alors tout est bloqué au niveau des APC???Si toutes les APC marchaient bien, toutes les wilayas marcheraient bien.
Il ne suffit pas de faire des rencontres avec la population pour que les choses changent.Vendre des paroles aux gens est à la portée de tous nos dirigeants.D'ailleurs, ils ne font que ça depuis l'indépendance.
Un acte concret réalisé vaut mille paroles dites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
habibou



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Mar Juin 29 2010, 08:22

http://www.youtube.com/watch?v=PjiUd91BZ7g&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larbi323



Masculin Nombre de messages : 779
Age : 62
Localisation : Ottawa
Emploi : Enseignant
Loisirs : Soccer, Lecture, Cinéma, Théâtre, Marche et randonnées
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Mer Juin 30 2010, 07:01

Bien dit et analysé Bakdi56.
Le jeu de Ferhat est clair. Il a d'ailleurs dit, une fois, en conférence de presse ici au Québec que les Berbères ne ll'intéressent pas seulement les Kabyles. Pas même le Sahara!!!
Alors, c'est bien claire!!
Larbi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
walyoune



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   Mer Juin 30 2010, 08:24

Pourquoi tout cet amalgame!!!
si le premier responsable "le président" est vraiment l'élu du peuple tout est classé!
ni le maire ni le wali ni le président, sont issus vraiment de la volonté du peuple.
même si le wali est désigné par un processus electoral,il s'occuperait par ses intérets personelles et familliale.
le peuple algérien est un peuple orphelin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ait Ahmed concernant le MAK   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ait Ahmed concernant le MAK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Funérailles de Kébaili Ahmed.
» Ahmed Chah Massoud
» Décés de Tahi Ahmed
» Décès de Hami Ahmed
» DECES DE ACHOUR AHMED (CNAS) SAIDA.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: