AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un cas suspect toujours hospitalisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coeurdelion

avatar

Masculin Nombre de messages : 408
Age : 33
Emploi : cuisinie.la peche .
Loisirs : sport . muzik. rock .chaabi. la peche.la net
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Un cas suspect toujours hospitalisé   Jeu Déc 03 2009, 05:37





Un quadragénaine, suspecté de souffrir de la grippe porcine, est hospitalisé et reste en observation au niveau de l’unité des urgences de l’hôpital de Dellys, à l’est de chef-lieu de wilaya de Boumerdès, selon des sources sûres. Le malade attend les résultats de ses analyses transmises à l’Institut Pasteur d’Alger. Nos sources indiquent que le patient présente un état grippal et des symptômes similaires à ceux de la grippe porcine. Le patient, habitant la localité de Dellys, employé comme agent des Douanes au niveau de l’aéroport international Houari- Boumediene, avait attrapé, à la fin du week-end dernier, un simple rhume. L’agravation de son cas a nécessité son déplacement à l’hôpital de Dellys où depuis il reste en observation. A l’heure où nous mettons sous presse, le patient présente un état stable. Il est à noter que l’hôpital de Bordj Ménaiel est l’hôpital de référence dans la wilaya de Boumerdès en matière de traitement de virus A (H1N1).
Par : Tahar Ounas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coeurdelion

avatar

Masculin Nombre de messages : 408
Age : 33
Emploi : cuisinie.la peche .
Loisirs : sport . muzik. rock .chaabi. la peche.la net
Date d'inscription : 22/12/2008

MessageSujet: Re: Un cas suspect toujours hospitalisé   Jeu Déc 03 2009, 05:49

Pour se protéger de la grippe porcine, il faut prendre des mesures classiques de prévention contre la grippe saisonnière. C’est à dire se laver les mains soigneusement au savon (essuyez-vous les mains avec du papier et non une serviette) ou avec une solution antiseptique autant que nécessaire, éternuer dans un mouchoir en papier, rendez-vous chez un médecin en cas de fièvre ou de symptômes grippaux (douleurs musculaires, courbatures, fatigue…), avoir une bonne hygiène de vie, dormir suffisamment, s’alimenter de façon équilibrée, faire du sport et ne pas céder à la panique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salim
Fondateur du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 3348
Localisation : Dellys - Algérie
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Un cas suspect toujours hospitalisé   Jeu Déc 03 2009, 08:33

Merci coeurdelion pour ces conseils et Inchallah, il n'y aura pas d'autre cas de grippe porcine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dellys.superforum.fr
walyoune



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: Un cas suspect toujours hospitalisé   Jeu Déc 03 2009, 14:19

Salut
rabi yahfadh

il faut noter que l'origine de cette maladie est : les étranger ,
voila les fruit de la civilisation occidentale!!!!!!!!!
ils essayent de modifier génitiquement la structure moléculaires de certains gênes,hélas,la situation devient imaitrisable!!! incontrolable!
le chaos
Prévenir mieux que guérir!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Un cas suspect toujours hospitalisé   Sam Déc 05 2009, 03:13

GRIPPE A
8E DÉCÈS ENREGISTRÉ EN ALGÉRIE
La liste macabre s’allonge.


Alors que le vaccin tarde à venir, la pandémie prend des proportions alarmantes.

Encore une autre victime du virus H1N1 de la grippe porcine qui vient de perdre la vie. Il s’agit, selon un communiqué du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, rendu public jeudi dernier, d’un homme de 43 ans dont le décès est survenu à Laghouat. La liste des cas mortels en Algérie s’allonge jour après jour pour atteindre, de ce fait, les huit morts.
Le même communiqué ajoute que 27 personnes ont contracté le virus, portant le total des cas confirmés à pas moins de 362. Alger, qui est déjà classée en tête de liste avec un taux de contamination estimé à 32,8%, a enregistré 11 nouveaux cas. Il s’agit de quatre femmes de 32 et 52 ans pour deux d’entre elles, et de 26 ans pour les deux autres; deux adolescentes de 17 ans; une jeune fille de 19 ans; une fillette de 10 ans ainsi que de trois garçons de 10, sept et trois ans.
Quatre cas ont été signalés à M’sila concernant une femme de 36 ans, une adolescente de 14 ans, une fillette de huit ans et un jeune homme de 22 ans qui, lui, est rentré dernièrement de France. Blida, de son côté, a connu deux nouvelles contaminations relatives à un jeune homme de 22 ans et une femme de 38 ans. Sétif a enregistré deux cas, à savoir un homme de 54 ans et un autre de 26 ans. Relizane a également enregistré deux cas concernant une femme de 42 ans ainsi qu’un jeune homme de 18 ans. Un cas a été recensé respectivement dans chacune des wilayas de Bordj Bou Arréridj, Tizi Ouzou, Batna, Béjaïa et Tipasa. Les sujets concernés sont respectivement un jeune homme de 26 ans, une femme de 70 ans, des adolescents de 14 ans, et 17 ans chacun (une jeune fille et un jeune homme). Pour l’ensemble de ces cas, le ministère de tutelle précise que les mesures prévues dans le Plan national de lutte contre la pandémie de la grippe A/H1N1 ont été initiées. Les investigations épidémiologiques se poursuivent également. Cependant, les chiffres, têtus, sont là pour démentir les assurances du département de Saïd Barkat qui ressasse sans relâche que la situation est maîtrisée. A ce stade, des vies humaines auraient-elles pu être épargnées si le vaccin contre la grippe porcine avait été reçu à temps? Serait-on là aujourd’hui si la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, effectuée il y a une quinzaine de jours, avait couvert toute la population, ou pour le moins les personnes cibles? Là-dessus, le ministère reste muet comme une carpe.
Par ailleurs, rappelons que la grippe porcine est une maladie respiratoire qui se manifeste avec des symptômes semblables à ceux de la grippe humaine saisonnière, à savoir: fièvre, fatigue, perte de l’appétit, toux, maux de gorge, éternuements et sécrétions nasales. Elle peut aussi provoquer des vomissements et de la diarrhée. En matière de prévention, il n’est jamais assez de rappeler certaines précautions prophylactiques habituelles. Il s’agit, entre autres, de se laver les mains fréquemment, éviter, dans la mesure du possible, de se toucher le visage avec les mains sales, utiliser des mouchoirs jetables pour éternuer, tousser et se moucher. Le Dr Vinay Goyal, urgentologue indien et spécialiste en médecine nucléaire avance d’autres précautions qui n’ont pas été «publicisées» par les médias et les communications officielles. Il explique que dans ce genre d’épidémie, il est presque impossible de ne pas entrer en contact avec le virus. C’est pourquoi il faut prévenir sa prolifération afin d’éviter l’aggravation des symptômes et le développement d’infections secondaires. Il recommande de se gargariser deux fois par jour avec de l’eau chaude salée arguant que le virus n’aime pas la chaleur, ce qui diminue sa prolifération. Selon lui, le virus ne peut entrer que par le nez, la bouche et la gorge et aussi par les conduits lacrymaux des yeux, car ceux-ci communiquent avec le nez. Il suggère donc de se laver le nez avec de l’eau salée légèrement chaude et de se moucher avec vigueur, tous les jours. On peut nettoyer le nez avec un coton-tige trempé dans de l’eau chaude salée, matin et soir. Bien badigeonner les deux narines. Aussi, il a préconisé de boire le plus possible de boissons chaudes. Ces dernières ont le même effet que le gargarisme mais de façon inverse: elles nettoient la gorge des virus qui pourraient s’y trouver puis les entraînent dans l’estomac où ils ne peuvent pas survivre évitant ainsi leur prolifération. Renforcer le système immunitaire également en mangeant des aliments riches en vitamine C. Si cette dernière est prise sous forme de tablettes, s’assurer qu’elles contiennent également du zinc afin d’accélérer l’absorption.

Meriam SADAT

L'Expression
05 Décembre 2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un cas suspect toujours hospitalisé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un cas suspect toujours hospitalisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» François Bayrou hospitalisé au Val-de-Grâce
» Saint Mandrier , c'est toujours aussi joli.....
» Dort toujours à gauche!!!
» toujours fermer la porte !!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: