AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des handicapés privés d’école.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El Moudja

avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Des handicapés privés d’école.   Mar Sep 15 2009, 05:55

Sur les 500 enfants recensés à travers la wilaya, seuls 200 sont scolarisés.

Une dizaine d’associations activant à Boumerdès ont lancé dimanche un appel à la «facilitation de l’intégration des quelque 1138 enfants aux besoins spécifiques de la région au niveau d’établissements éducatifs spécialisés et ordinaires». «Nous lançons un appel à l’intensification des efforts en vue de la multiplication du nombre des places pédagogiques au niveau des écoles ordinaires, notamment au profit des enfants déficients mentaux et moteur», ont-elles insisté. Parallèlement, elles ont exhorté, dans une déclaration à l’APS, les pouvoirs publics concernés afin de réaliser des centres et établissements éducatifs spécialisés au profit des enfants souffrant de handicaps mentaux lourds ainsi que d’autres handicaps, tout en leur garantissant le transport nécessaire pour leurs déplacements.
Des membres actifs de ces associations ont déploré, à l’occasion, la «faiblesse du taux de scolarisation (soit 18% seulement) de cette catégorie d’enfants». Outre le manque de structures adaptées, cette situation a pour origine, selon eux, une «négligence de la part des parents de ces enfants de les déclarer aux services concernés, soit par ignorance soit pour des raisons socio-économiques qui leur sont propres». Pour sa part, la Direction de l’action sociale a établi à plus de 500 le nombre de handicapés à travers la wilaya, dont un peu plus de 200 sont scolarisés, est-il signalé. Dans une optique de contribuer à l’élargissement du taux de scolarité chez cette catégorie sociale aux besoins spécifiques, ces associations ont lancé plusieurs actions de sensibilisation en direction des autorités concernées et des parents d’enfants handicapés, en vue de «comprendre et discuter ensemble des problèmes qui font obstacle à la scolarité de cette catégorie d’enfants». «Un effort particulier a été réalisé en direction des parents en vue de les inciter à déclarer leurs enfants handicapés aux services concernés», est-il souligné.
Le nombre d’enfants handicapés à travers la wilaya a été fixé suite à «un recensement de cette catégorie sociale initiée par notre réseau d’associations à travers la wilaya en coordination avec les services de la Solidarité nationale», a indiqué un membre actif de l’association «Ecole, famille, prise en charge socio- psychologique». Sur cet effectif d’enfants recensés (âgés entre 6 et 18 ans), 56% sont de sexe masculin, selon la même source, qui signale que les résultats de l’enquête réalisée font ressortir que «40% de ces enfants sont des handicapés mentaux et 33 des handicapés moteur».
S’agissant des efforts consentis par les pouvoirs locaux en vue de faciliter l’intégration de ces enfants, un représentant du cabinet de la wilaya a fait état de la «programmation à l’ouverture de cinq classes spécialisées, au niveau d’autant de communes, dès octobre prochain». Ces unités s’ajouteront aux deux classes déjà ouvertes respectivement à Dellys et Boumerdès, d’une capacité d’accueil de 12 enfants chacune.
Par ailleurs, deux établissements spécialisés dans la prise en charge de cette catégorie sont actuellement en réalisation pour venir en renfort au centre médico-éducatif des enfants inadaptés mentaux de Tidjelabine, unique structure dédiée à ces enfants dans la région, dotée d’une capacité d’accueil de 88 places.

R.R
L'Expression
15.09.2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salim
Fondateur du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 3348
Localisation : Dellys - Algérie
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Des handicapés privés d’école.   Mar Sep 15 2009, 11:47

Il existe un manque énorme en matière d'infrastructures pour la prise en charge d'handicapés. Ces dernières années, et surtout en milieu rural, le nombre d'enfants scolarisés est en baisse constante. Il serait judicieux d'utiliser les classes vides pour la prise en charge de ces enfants handicapés. Il faut aussi mettre à leur disposition un personnel qualifié en la matière.

En conclusion, rien n'est impossible, il suffit d'un peu de volonté et beaucoup de problèmes peuvent être réglés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dellys.superforum.fr
Amghar

avatar

Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: Des handicapés privés d’école.   Jeu Sep 17 2009, 10:31

Des fois, ce sont les parents eux-mêmes qui ont honte de leurs enfants handicapés.Ils font leur possible pour qu'ils aient le moins de contact possible avec les enfants normaux de leur âge.Je connais une famille qui a une petite fille qui souffre du trouble du comportement et qui a un retard mental considérable,mais la famille en question ne veut point entendre parler de psychologue de peur du qu'en-dira-t-on.J'ai parlé avec la mère qui elle veut emmener sa fille chez des psychologues,mais il paraît que le mari et la belle mère refusent catégoriquement que la petite aille consulter.Ils ont peur que leur fille sera qualifiée de "meslouba" par le voisinage.
Les enfants handicapés mentaux et moteurs,les trisomiques,les autistes ont besoin d'amour,de compréhension,de beaucoup d'attention,et surtout d'insertion et d'intégration sociale.Ces enfants gagneraient beaucoup en ayant un contact permanent avec les autres enfants qu'ils soient normaux ou pas.Les isoler ne fera qu'accroître leur sentiment de solitude et d'anormalité physique ou mentale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Des handicapés privés d’école.   Ven Sep 18 2009, 10:33

1000 enfants de moins de 18 ans en situation d’handicap ne sont pas déclarés aux services de la direction de l’action sociale de Boumerdes, selon un recensement de cette catégorie sociale effectué par une vingtaine d’associations locales activant dans le domaine de l’enfance et de la jeunesse.

La localité de Dellys vient en tête de liste avec près de 200 enfants handicapés non déclarés, suivie de Bordj Menail, Boumerdes et Boudouaou avec une centaine d’enfants chacune, selon les informations recueillies auprès de l’association "école- enfance prise en charge psychosociale" de Boumerdes.
Pour la présidente de l’association "Ichraq", ayant participé à ce recensement, "les raisons à l’origine de la non déclaration, par leurs familles, de cette catégorie d’enfants sont essentiellement d’ordre social".
"C’est le regard que porte la société sur la personne handicapée en général qui détermine cette attitude", estime-elle, soulignant "qu’une majorité de parents d’handicapés est persuadée de l’inanité d’une telle action (déclaration) du moment que leur enfant n’ouvre droit à une quelconque indemnité qu’à partir de sa majorité, pour bénéficier d’une prime de 4000 DA", estime-t-on.
Des problèmes considérables résultent de cette situation, dont le plus grave pour ces enfants demeure leur "non scolarisation", tant dans des écoles classiques ou même spécialisées, déplore-t-on auprès de l’association "école- enfance prise en charge psychosociale".
"On relève sur le terrain une grande ignorance chez cette catégorie sociale de tous les droits et avantages qui lui sont conférés par la loi", assure-t-on citant entre autres droits qui leur sont garantis, la couverture et la prise en charge médicale, la sécurité sociale, la gratuité du transport et la priorité aux prestations médicales.
La DAS de Boumerdes a recensé 580 enfants (de moins de 18 ans) en situation d’handicap, parmi lesquels 208 sont scolarisés au niveau d’écoles spécialisées ou d’enseignement classique, selon la même source.
"Faute de place pédagogiques disponibles, le reste est inscrit en liste d’attente", a-t-on encore déploré. La wilaya de Boumerdes compte actuellement 7076 handicapés (toutes catégories confondues), selon un recensement de la DAS se basant sur les cartes d’handicapés délivrées.

Echouroukonline.
Amira A
05.11.2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des handicapés privés d’école.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des handicapés privés d’école.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orthophoniste dans une école privée
» En CP, école privée ou publique ?
» Quel rapport qualité / prix pour l’école gratuite ?
» Orthophoniste dans une école "dys" privée
» Entrée à l'école sans BCG : comment faire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: