AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cherchelle.....même chose qu'à Dellys.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddelssi

avatar

Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Cherchelle.....même chose qu'à Dellys.   Lun Aoû 24 2009, 10:40

A une centaine de kilomètres à l'ouest d'Alger, au cœur de la rive sud de la mer Méditerranée, une ville antique, patrimoine archéologique d’une valeur inestimable, subit depuis plusieurs années, au vu et au su de tout le monde, des dégradations. Cherchell, la cité antique de Iol-Cæsarea, la capitale de nos ancêtres les rois numides, est complètement abandonnée à son sort, laissant ses ruines et ses vestiges s’écrouler au fil du temps et, surtout, en raison de l’insouciance de certaines gens, d’un ministère et d’un Etat qui n’accordent que peu d’intérêt à ce secteur d’une importance capitale pour l’écriture de histoire et l’enracinement de notre l’identité nationale. Durant la décennie noire, beaucoup de gens ignorant la valeur d’une telle ville et d’un tel patrimoine, profitant du vide juridique à cette époque, ont envahi la cité antique pour la transformer en un véritable royaume de béton. La déchéance de la cité, bien qu’elle ait débuté bien avant, s’est accélérée durant cette décennie pour se prolonger jusqu’à aujourd’hui. C’est ce qu’on appellerait, désormais, le terrorisme du patrimoine…
Aberration !
Devant cet état de fait, il y a lieu de se poser un tas de questions. A quoi sert finalement un ministère de la Culture ? A promouvoir la culture bien sûr. Mais le problème est justement là. Le concept de culture varie d’un pays à l’autre. Alors que dans les pays développés, la culture est synonyme de livre, de recherche, d’écriture de l’histoire, de vestiges, de savoir, chez nous, la culture repose principalement sur «echtih ou rdih». Pendant que le ministère de la Culture organise des festivals et invite des chanteurs orientaux et des danseuses à coup de milliards de dinars, une bonne partie de l’histoire algérienne est complètement défigurée. Pourtant, la préservation d’un site tel que l’amphithéâtre de Cherchell ne demande pas ce qu’exige une Haïfa Wahbi ou un Tamer Hocni qui, en plus des 2 milliards qu’ils ont encaissés, ont bénéficié d’un séjour avec prise en charge totale dans un hôtel cinq étoiles. Pourtant, Cherchell est une étape très importante de l’histoire algérienne. C’est une ville ou existaient de très grands palais à l’époque des rois numides (Jugurtha, Micipsa, Juba I, Juba II…). On dit que sa population était de 500 000 habitants et qu’elle était protégée par une muraille de 7 km de long. Dans l’antiquité, les Romains trouvaient son climat plus clément et favorable que celui de Rome. La preuve, on a construit à Cherchell des monuments beaucoup plus important que ceux de Rome, ce qui renseigne sur la place qu’occupait cette ville dans l’antiquité. De nos jours, cette phase importante de l’identité algérienne est complètement négligée. Où est le grand Palais de Juba II ? Où se trouve la chambre nuptiale de Cléopâtre Séléné (fille de Cléopâtre VII reine d’Egypte et de Marc Antoine empereur romain) ? Où est la grande bibliothèque de Juba II qui contenait toute la documentation sur nos ancêtres, des livres écrits dans leur majorité en langue punique. Des choses que nous ne découvrirons jamais si on continue à négliger notre histoire. Des documents, des vestiges et des monuments sont quotidiennement détruits. Des pièces essentielles avec lesquelles on aurait pu écrire, depuis le temps, notre histoire. Mais comme l’a si bien dit dans ses mémoires Diego de Haëdo, un captif espagnol qui a séjourné en Algérie au XVIe siècle, «les Algériens ont songé à tout, sauf à écrire leur histoire». Des propos qui touchent l’amour propre de tout Algérien, mais il faut dire, toutefois, que si ce n’était cet hauteurhistorien, on n’aurait jamais pu connaître certains détails de la période ottomane. On a toujours et on continue à écrire l’histoire de l’Algérie à notre place… La honte !
M. M.

Le Soir d'Algérie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cherchelle.....même chose qu'à Dellys.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jouets et beaucoup d'autre chose a vendre
» une chose ne semble pas claire
» La fornication est une chose detestable pour Jéhovah !!
» Bon, aut'chose...
» Quel est la derniere chose que tu as mangé???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: