AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pouvoir d’achat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddelssi



Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Pouvoir d’achat.   Dim Aoû 23 2009, 10:16

Comme chaque Ramadhan, les prix des produits de consommation prennent les hauteurs alors que, déjà inaccessibles au commun des travailleurs. De fait, si la mercuriale joue depuis des années au yo-yo, il n’en est pas de même pour le salaire minimum garanti (Snmg) qui connaît une stabilité remarquable depuis 2007. De fait, d’aucuns s’interrogent: que peut faire un père de famille avec un salaire de 12.000 dinars par mois quand il faut, en moyenne, entre 1500 et 3000 dinars par jour en période de jeûne, pour une famille de cinq à six personnes afin de disposer du minimal vital pour passer correctement le mois sacré de Ramadhan? Quand la viande rouge avoisine les 1000 dinars le kilo, lorsque le poulet grimpe jusqu’à 350 DA, quand les légumes (les courgettes, les tomates et le poivron, notamment, bases de l’alimentation du mois de jeûne) deviennent des produits de luxe, souvent inabordables par les petites bourses. Dès lors quel signifiant peut-on accorder à un Snmg qui planche à 12.000 DA alors qu’il est le double, voire le triple chez nos voisins de l’Est et de l’Ouest qui, à y regarder de près, n’ont pas les mêmes moyens financiers et économiques que ceux de l’Algérie, mais dont les travailleurs sont nettement mieux payés que leurs collègues algériens. Il n’y a seulement pas photo! Le gouvernement ergote et ratiocine, répugnant à porter le Snmg à 15.000 DA quand un Smig à 25.000 dinars serait juste correct, même s’il demeurait encore insuffisant au regard de la cherté de la vie, de la spéculation et de l’impossibilité de l’Etat à contrôler les fluctuations des prix des produits de première nécessité. En 2009, le pouvoir d’achat des Algériens est l’un des plus faibles des pays arabes alors que nous avons l’un des meilleurs PNB (Produit national brut) du monde arabe. Les finances algériennes vont bien comme le montre la loi de finances 2009 qui prévoit pour cette année un taux de croissance de 4,1% (6,6% hors hydrocarbures).
Ainsi, depuis cinq ans, les indicateurs macro-économiques de l’Algérie sont au beau fixe. Outre cela, l’Algérie affichait en juin 2008 une dette publique extérieure de 623 millions de dollars seulement. Ce qui met nettement à l’aise nos finances pour songer enfin à revaloriser le coût du travail, qui reste l’un des plus bas au monde. Que peut-on faire en effet avec un salaire de base de 12.000 DA? Et puis un tel salaire est loin d’être motivant. Ceci explique sans doute cela. Il n’en reste pas moins qu’il y a une sorte de quadrature du cercle qui fait que les pouvoirs publics demeurent aveugles face à une paupérisation accélérée des couches moyennes de la nation. Dans un pays financièrement à l’aise, le nombre des pauvres ne cesse d’augmenter. Voilà un vrai (réel) paradoxe.
De fait, Djamel Ould Abbès, ministre de la Solidarité nationale avait annoncé l’autre jour la distribution du couffin du Ramadhan à 1.200.000 familles. Ce qui est quand même énorme. En effet, sur la base d’une famille moyenne de cinq personnes, cela représente six millions de pauvres en Algérie, ou de démunis, selon le langage officiel. Quel que soit le terme usité cela fait toujours mal de savoir qu’il y a tant d’Algériens qui ne mangent pas à leur faim et qui n’ont pas la possibilité de pourvoir aux besoins de leurs familles. Comme cela fait mal de voir que c’est lors du mois de la Rahma que la spéculation se déchaîne sans que les pouvoirs publics puissent y mettre le holà, car impuissants à faire respecter la loi ou laxistes face à ce déplorable état de fait.

N. KRIM
L'Expression
23.08.2009
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pouvoir d’achat.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout sur le pouvoir d’achat des ménages (chapitre 2)
» instauration d'une indemnité dite de garantie individuelle du pouvoir d'achat
» Ne pas confondre l'inflation et l'augmentation des prix
» Gendcom : Pouvoir d'achat
» AMELIORATION DU POUVOIR D'ACHAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: