AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les algériens habitués à la flambée des prix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El Moudja

avatar

Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Les algériens habitués à la flambée des prix.   Jeu Aoû 20 2009, 03:47

C’est devenu une habitude.

A la veille de chaque mois de Ramadhan, les prix des fruits légumes connaissent une envolée vertigineuse.

Le mois sacré de cette année, qui ne diffère pas d’ailleurs des autres, se présente dans un contexte très difficile.

En sus des vacances -synonymes de période de dépenses par excellence- les Algériens dont le salaire minimum est le plus bas au niveau maghrébin, verront ce qui reste de leurs bourses saigner davantage.

Et pour couronner le tout, la rentrée scolaire est à notre porte, avec tout ce qui va avec comme frais.

Donc, trois évènements qui coïncident en espace deux mois. Cet état de fait, au demeurant, lamentable et intenable, mettra certainement à genoux nos co-citoyens.

A quelques heures seulement du début de mois sacré, des scènes de supplice et de mendicité, qu’on croyait bannies, compte tenu des promesses et panoplies de mesures prises par les pouvoirs publics, sont devenues légion dans l’Algérie de 2009.

Mais, devant la dégradation du pouvoir d’achat des Algériens, ces scènes sont devenues d’une affligeante banalité !

Il suffit pour s’en convaincre de parcourir les marchés et points de vente de nos villes et villages pour croiser ces silhouettes caractéristiques de mendiants en quête de la moindre âme bienfaitrice.

Que fait alors le gouvernement ? Faut-il se réjouir des millions de couffins distribués par le département Ould Abbas ? Les minables augmentations de salaire des travailleurs remédiera-t-elle à cette situation ? Pas si sûr.

Car, dans l’Algérie d’aujourd’hui, laisser les commerçants, sans foi ni loi, imposer leur diktat renseigne à quel point notre mode de gouvernance et de gestion est archaïque et défaillant.

Ne pas pouvoir s’offrir aisément un kilogramme de pomme de terre ou de viande congelée (la viande fraîche est devenue un luxe), met à nu le véritable vécu des Algériens.

Voir les prix des légumes et fruits fixés à des seuls quasi-inabordables, sans la moindre et sérieuse réaction des autorités concernées, est une preuve de l’impuissance des pouvoirs publics.

Et les prix ne sont pas très encourageants aux marchés de fruits et légumes : la tomate à 70 DA, les haricots verts à 80 DA, la courgette à 70 DA, le poivron vert à 80 DA…

Les dattes caracolent à 320 DA le kilo, le frik à 220 DA, la viande congelée d’agneau à 480 DA et le poulet à 680 DA la pièce.

Ces prix, qui donnent le tournis, sont malheureusement affichés, toute honte bue, par les commerçants.

En attendant que le gouvernement prenne en charge, et d’une manière définitive, cette problématique, les Algériens, dans la majorité des cas, doivent, eux aussi, chercher d’autres solutions afin de dépasser cette pénible période.

Une période de plus, pour un peuple qui a beaucoup souffert ces derniers temps.

Salah Benreguia
La Tribune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larbi323



Masculin Nombre de messages : 779
Age : 62
Localisation : Ottawa
Emploi : Enseignant
Loisirs : Soccer, Lecture, Cinéma, Théâtre, Marche et randonnées
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: Les algériens habitués à la flambée des prix.   Dim Aoû 23 2009, 09:19

Salam,
La question que je me pose:
Pourquoi accep-tons-nous cette augmentation vertigineuse des prix?
Il faudrait un jour songer à faire une grève des couffins!! Une journée ou plusieurs appelée Journée Chorba Morte!
On verra bien ce que feront les grossistes et les marchands de leurs courgettes, etc...
À mon avis, il faut y penser sérieusement!!
Pas de chorba! Pa s de Lham Lahlou!
Imaginez-vous un kilogramme de zlabia à Montréal côute 16 dollars canadiens environ!!!!
Fraternelles salutations
Alors je n'achète plus de Zlabia par principe et à Ottawa c'est encore plus cher car le gars la ramène de Montréal et bien sûr il n'ajoute pas juste 2 dollars par kilo mais il vous dira Salam Alikoum, Saha Ramdhankoum, etc.. en visant bien le contenu de vos poches!!
Allez Bonne chère chorba quand même!!!
Fi Amani Allah
Larbi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les algériens habitués à la flambée des prix.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Manifeste des 521 officiers généraux ayant servi en Algérie
» Commandos parachutistes de l’air
» Retraite du combattant pour les Algériens.
» Mots arabes dans le français de tous les jours
» Gâteaux algériens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: