AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Complainte d'une ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddelssi



Masculin Nombre de messages : 395
Localisation : Dellys
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture,Jogging,internet.....
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Complainte d'une ville   Mer Juin 10 2009, 09:16

Il est minuit passé.Les miens dorment du sommeil du juste.Dehors,il fait très calme.Il y règne un silence de cimetière.Le ciel constellé prête merveilleusement à la méditation.Les oiseaux ont depuis un certain temps arrêté leur doux gazouillis.Le rossignol a cessé son chant varié et harmonieux et le chardonneret s’est tu.Soudain,j’entends des sons plaintifs comparables aux gémissements du vent dans les ramures.Je prête l’oreille attentivement,c’est Dellys,ma chère ville,qui conte à la nuit son mal,ses désillusions, et son malheur. Voici ce qu’elle dit :
« Je ne suis plus que l’ombre de moi-même.Moi,la ville « aux mille temps »,j’ai perdu de mon aura et je tombe en ruines.Mon nom ne brille plus de mille feux comme autrefois et mes délices ne sont plus que des souvenirs.Je deviens une ville fantôme,une ville où il ne fait pas bon vivre.Naguère j’étais coquette et proprette,mais à présent la saleté est dans chaque coin et recoin.Le promeneur dans mes rues et ruelles ne sent plus le parfum du jasmin,du basilic,et des autres plantes odoriférantes comme au bon vieux temps mais il est assailli par la puanteur qui émane de partout.Le béton ne laisse plus de place pour la verdure,et les bâtisses en briques et parpaings qui pullulent sont d’éternels chantiers qui défigurent mon visage comme une monstrueuse balafre et lui ôte tout charme et toute beauté.Je deviens trop petite pour le nombre toujours croissant de mes habitants et pour ces nuées de gens qui me prennent d’assaut dès les premières heures de la journée.Le vacarme,les cris,les disputes,les nuisances sonores de tout genre,et les encombrements dérangent énormément ceux qui rêvent de quiétude et de tranquillité.Je ne suis plus belle que sur les cartes postales qui montrent ces rares paysages naturels que la main destructrice de l’homme a épargnés.
La solidarité et l’entraide sont des valeurs révolues.Ils n’ont plus droit de cité dans le quotidien des Dellyssiens.Elles n’ont plus de sens pour les habitants de Dellys qui s’enfoncent de plus en plus dans l’égoïsme et la méfiance. « Chacun pour soit et Dieu pour tous » est devenu la devise de tout un chacun.Que dire des jeunes ?!Les pauvres n’ont plus de repères et sont exposés à tous les vices.Ils ne respectent plus rien ni personne.Ils ont banni de leur dictionnaire des mots comme vertu,morale,pudeur,maturité,travail,sérieux,et bienveillance.Depuis l’indépendance,je fus boudée par le pouvoir,et les maires et préfets qui se sont succédé jusqu’à présent se sont soucié de moi comme d’une guigne et se sont servi au lieu de me servir.Des années durant je fus meurtrie par un terrorisme aveugle,et le coup de grâce m’est venu avec le séisme dévastateur de 2003.Aujourd’hui,je vais mal et je souffre en silence.Tout le monde est indifférent à mon égard.Personne ne veut plus me tendre cette main secourable et consolatrice.Je suis une ville morte sur tous les plans.Je n’ai plus d’une ville que le nom.J’ai besoin de vous ô mes enfants,j’ai besoin de votre énergie,de votre volonté,et de votre amour pour renaître de mes cendres, redorer mon blason et rétablir mon prestige. Sur ces mots Dellys se tait et plonge dans les bras de Morphée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LUCKY LUKE



Masculin Nombre de messages : 190
Localisation : HASSI BAH BAH
Emploi : COWBOY
Loisirs : CHASSEUR DE PRIMES
Date d'inscription : 12/02/2009

MessageSujet: Re: Complainte d'une ville   Mer Juin 10 2009, 11:47

Merci beaucoup pour ce texte qui resume toute la désolation de chacun de nous, l'émoi et l'inquietude que nous vivont tous les jours...je fume du thé et je reste eveillé, le cauchemar continu!.

merci encore pour ce texte meloncolique et a la fois envoutant, tu m'a vraiment fais voyager dans le passé, present et futur, qui lui est incertain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elkoss



Masculin Nombre de messages : 570
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Complainte d'une ville   Mer Juin 10 2009, 13:07

Non Dellys, reposes toi sur ton séant et fixes ton regard loin dans le néant.Laisses la mer lécher tes pieds avec respect et tranquillité en signe de reconnaissance et de fidélité. Combien de saints veillent sur toi, nuit et jour comme un véritable roi, de sidi soussane a sidi el-medjni, tu résisteras aujourd'hui inchallah comme durant les siécles passés, ou vandales et phéniciens,romains et carthagénois n'ont pu déteindre ton cachet. Restes fiére et confiante en tes enfants, marins ou simples commerçants, d'ici ou des autres continents.Personne ne peut t'oublier, ni s'en passer, puisque tu es la perle si haut perchée ,dans un ciel clair et illuminé. N'es pas peur Dellys el-horra, le jour viendra ou tu retrouveras ton sourire et ton éclats ;et les escrocs, bandits et tratguiyas payeront le prix fort de la trahison et la hogra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sid Ahmed



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Complainte d'une ville   Mer Juin 10 2009, 13:54

Nous sommes tres bien a dellys, c'est le PARADIS par rapport a Alger notre capital, elle est classée avant derniere mondiale alger est invivable selon The Econimist .
Vancouver est numero 1 et Alger est numero 139 (...sur 140). Mais nous battons Harare!!
N'oublions surtout pas que notre ville ''Dellys'' est une merveille et elle restera pour toujours dans mon cas.
Salutation et bonne lecture.


Il ne fait (toujours!) pas bon de vivre à Alger. Après une piètre dernière position en 2008, la ville d’Alger a «progressé», cette année, d’une place dans le classement établi par la revue britannique «The Economist» qui enquête et évalue les conditions de vie dans 140 villes dans le monde.

Pour le classement 2009, publié hier, Alger arrive à la 138 ème place mondiale, ex-æquo avec Dhaka (Bengladesh), obtenant un score de 38,7. Seule la capitale du Zimbabwe Harare a fait pire, clôturant le classement de «The Economist» avec 37,5 points.

Selon cette étude, les villes en-dessous de 50 points, à partir de la place 128 de Phnom Penh (Cambodge), représentent «un défi quotidien en matière de qualité de la vie», estiment les auteurs. Ces derniers ont établi une enquête qui mesure, selon plus de 30 indicateurs qualitatifs et quantitatifs, cinq grandes catégories, à savoir la «stabilité», les «soins de santé», la «culture et l’environnement», l’«éducation» et l’«infrastructure». Ces catégories sont compilées et pondérées pour fournir une note globale variant de 1 à 100, où 1 est jugé intolérable et 100 est considéré comme idéal.

Pour comparaison, des villes que l’on jugerait improbables, ont fait mieux que «La Blanche». Téhéran (Iran) arrive, ainsi, à la 129eme place, Karachi (Pakistan) à la 135eme, Lagos (Nigeria) 136eme et Abidjan (Côte d’Ivoire) à la 132eme place.

La publication britannique précise que son étude attribue les points en fonction de l’«instabilité civile» et l’«insuffisance des infrastructures» qui présentent des défis importants pour les citoyens, les villes d’Afghanistan et d’Irak n’étant pas incluses. «The Economist» rajoute que son classement mesure le degré d’«habitabilité» des villes concernées afin de quantifier les obstacles qui pourraient être présentés aux habitants. Le haut du tableau Le haut du tableau reste presque inchangé.

Vancouver reste la ville la plus facile à vivre au monde, obtenant un score de 98, en pôle position. Six des dix premières places du classement sont occupées par des villes situées au Canada et en Australie. Vancouver décroche un score de 98 -zéro étant insupportable et 100% idéal, grâce «à l’importante infrastructure canadienne», note l’étude. Vienne se place en deuxième position, devant Melbourne, Toronto, Perth, Calgary, Helsinki et Genève. Sydney et Zurich sont ex-æquo en 9e position. Parmi les villes européennes où il fait bon vivre, Stockholm et Hambourg arrivent en 14e position, Paris en 17e, Francfort en 19e, Copenhague en 21e et Berlin en 22e position. En revanche, Athènes obtient le plus mauvais score du continent avec 81,2 (63e rang). Les villes obtenant plus de 80 points «auront peu, le cas échéant, de défis en matière de qualité de la vie», selon l’enquête. Washington est 35e, Los Angeles est 48e tandis que Londres atteint le 51e rang juste devant Rome (52). Moscou est 69e, Pékin est 76e, Rio de Janeiro, Sao Paulo et Johannesburg sont 92e et Bangkok 100e. Un peu plus bas, on retrouve principalement des villes asiatiques et africaines: Manille (108), New Delhi et Le Caire (114), Bombay (120), Nairobi (122) et Lusaka (126). «En fin de classement, les villes qui affichent les plus mauvaises performances, sont en Afrique et en Asie, où l’instabilité civile et les infrastructures insuffisantes représentent des défis importants», concluent les auteurs de l’enquête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Complainte d'une ville   Aujourd'hui à 13:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Complainte d'une ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portail officiel de la ville du Havre - Demande d'actes
» Ville de Rouen
» Poussette Campagne ET Ville
» Fête du Cidre - Pissy-Pôville (76).
» L'Hôtel de Beauvoir, second Hôtel de Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES-
Sauter vers: