AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commandant de Bord Abdou Mohamed

Aller en bas 
AuteurMessage
Jamesbond

avatar

Masculin Nombre de messages : 1137
Localisation : United Kingdom
Emploi : Secret Agent
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Mer Aoû 13 2008, 15:48

Il y a de cela déjà deux ans, un 13 Août 2006 à Piacenza (Italie) que notre cher et bien aimé Mohamed et sont équipage d’Air Algérie nous ont quittés en véritable Héros.
Mohamed n'est plus parmi nous mais sa mémoire est bien là vivante en nous tous.
Repose en paix mon cher ami Mohamed et je prie Dieu qu'il prenne soin de la garde de ta famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamesbond

avatar

Masculin Nombre de messages : 1137
Localisation : United Kingdom
Emploi : Secret Agent
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Mer Aoû 13 2008, 15:53

Piacenza: cade un aereo cargo algerino
Era in volo da Algeri a Francoforte: aveva segnalato problemi a Milano. Precipitato in un campo: nessun danno a case o abitanti STRUMENTIVERSIONE STAMPABILEI PIU' LETTIINVIA QUESTO ARTICOLO

L'interventi dei soccorsi (Ap)

PIACENZA - Un quadrimotore C-130 algerino è caduto a Piacenza, in un campo del quartiere Besurica. L'aereo si è disintegrato nell'impatto e le tre persone a bordo sono decedute. Il velivolo era un cargo civile in volo da Algeri a Francoforte. Lo schianto non ha provocato danni alle case circostanti né a persone a terra. Il pilota aveva lanciato un allarme alla torre di controllo di Milano dicendo che c'era una perdita di potenza ai motori. Un testimone avrebbe anche visto del fuoco uscire da un motore del velivolo prima dell'impatto a terra.
L'impatto al suolo del velivolo è stato devastante: pezzi del quadrimotore sono sparsi nel raggio di chilometri e dove l'aereo ha toccato terra si è creato una cratere; in una vicina stalla sono scoppiati i vetri e i catenacci delle porte si sono storti. Il cargo algerino è infatti caduto a poche centinaia di metri da una cascina, nel cui cortile ci sono pezzi dell'aereo. Alcune case della zona hanno avuto i tetti divelti e gli abbaini sono esplosi. L'area, fortunatamente, non è molto abitata, vi sono soprattutto cascine sparse. L'aereo è precipitato in una zona costituita da campi, ma poco più in là comincia il vero e proprio abitato di Piacenza. Il boato provocato dall'incidente è stato udito in tutta la città.
14 agosto 2006
Source: http://www.corriere.it/Primo_Piano/Cronache/2006/08_Agosto/13/piacenza.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salim
Fondateur du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 3348
Localisation : Dellys - Algérie
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Jeu Aoû 14 2008, 00:07

La ville de Piacenza leur rend hommage


Une place a été baptisée en leur nom et une stèle érigée en leur mémoire. Le PDG d’Air Algérie demande à ce que la lumière soit faite sur ce drame.

Ils l’ont fait et Piacenza le leur a bien rendu. Oui. L’équipage de l’avion cargo d’Air Algérie assurant le vol AH 2208 Alger-Frankfurt, mort le 13 août 2006 dans un crash au sud de Milan, s’était bien illustré ce jour-là par son geste héroïque et humain en évitant de s’écraser sur la ville de Piacenza.

La conduite du commandant Mohamed Abdou, du pilote Mohamed-Tayeb Bederina et de l’officier mécanicien naviguant Mostefa Kadid était exemplaire aux yeux des habitants de cette ville et de la presse locale.

Hier, c’était tous ces habitants qui leur ont rendu un vibrant hommage, à leur tête le maire de la ville, Roberto Reggi, en baptisant une place, située rue Via Marggioli, en leur nom et en érigeant une stèle à leur mémoire. M. Reggi, joint par l’APS, a exprimé la « reconnaissance de toute la communauté de la ville aux pilotes algériens ».

Il a rappelé le récit de la mort de cet équipage, considérant qu’il « a eu le courage et le sang-froid nécessaires » pour conduire son avion en difficulté « vers le seul endroit où il pouvait ne pas faire de victimes ». A l’époque, la presse locale avait rapporté que le commandant Abdou et le pilote Bederina, constatant l’avarie d’un des quatre réacteurs de leur avion au-dessus de Piacenza, l’ont dirigé vers le seul espace non habité, coincé entre l’autoroute et l’un des quartiers les plus peuplés de la périphérie de la ville, effleurant les toits de certains immeubles. Par leur comportement, ces pilotes, que leurs familles pleurent toujours, sont devenus une sorte de légende pour les Italiens habitant cette ville et même ailleurs.

« L’HUMANISME DES PILOTES »

L’agence officielle APS a rapporté l’un des commentaires des médias au lendemain du crash : « Ils avaient refusé de sauter de l’appareil en perdition, préférant donner leur vie en sacrifice que vivre avec des morts sur la conscience, car l’avion abandonné à lui-même aurait certainement causé des victimes en s’écrasant sur cette région du sud de Milan densément peuplée. » Il faut dire que les Italiens sont marqués à jamais par le triste souvenir du crash du 6 décembre 1990 d’un avion militaire, un Aermacchi MB 326, dont le pilote s’était éjecté, laissant l’appareil s’écraser sur une école dans les environs de Bologne (Nord), faisant 12 victimes parmi les élèves et 74 blessés graves. Ainsi donc, pour eux, les pilotes algériens étaient regorgés de valeurs humaines. Pour M. Reggi, « ce qu’il faut retenir de l’accident, c’est cet humanisme qui a poussé ces pilotes à sacrifier leur vie pour sauver celles des habitants innocents de Piacenza ». Le PDG d’Air Algérie, Abdelwahid Bouabdellah, était présent à cette cérémonie de recueillement, louant de son côté la bravoure de ces trois pilotes et saluant par là même le « dévouement et les grandes qualités humaines » des pilotes algériens. « Nous nous recueillons à la mémoire de trois de nos meilleurs pilotes. Ils sont chers à leurs parents et proches. Ils le sont à Air Algérie », a-t-il déclaré. Cependant, le PDG d’Air Algérie a déploré que deux ans après l’accident, les causes de ce crash ne soient pas encore connues. Il a ainsi demandé à ce que la lumière soit faite sur ce drame.

Source : El-Watan du 14-08-2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dellys.superforum.fr
Salim
Fondateur du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 3348
Localisation : Dellys - Algérie
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Jeu Aoû 14 2008, 00:16

[b]Reposez en paix Mohamed, Mohamed-Tayeb et Mostefa.

Piacenza n'oubliera jamais la votre bravoure et votre geste héroique.[/b
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dellys.superforum.fr
Salim
Fondateur du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 3348
Localisation : Dellys - Algérie
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Jeu Aoû 14 2008, 02:38


Le commandant Mohamed Abdou, Allah Yarhmou, est enterré au cimetière de Dellys.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dellys.superforum.fr
el rayess

avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 33
Emploi : ing
Loisirs : tout
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Jeu Aoû 14 2008, 03:36

salam
rabi yarhmou nchalah.mais pour une petite remarque :il n y a aucune information concernant l'enquet de crash ,.....
cette affaire reste un grand point d'interrogation.
les responsable ont jeté l'affaire dans son armoires et ont les bien fermé ...je pense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kader



Masculin Nombre de messages : 107
Localisation : Montréal (CANADA)
Emploi : Enseignant
Loisirs : Lecture-musique des années 60 et 70
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Jeu Aoû 14 2008, 05:45

Et dire que la direction d' Air Algérie avait décidé d'accueillir leurs dépouilles mortelles dans un hangar, au lieu de le faire à la salle d'honneur.

la vive réaction des familles et des collègues de ces héros avait fait changé d'avis les responsables de cette compagnie.

NUL N'EST PROPHÈTE DANS SON PAYS, PLUS PARTICULIÈREMENT LE NÔTRE.[b]

Habitant tous les deux à Boumerdes, on se croisait assez souvent chez Mokhtar Abdiche le photographe et aux gens qui m'accompagnaient je disais toujours et avec beaucoup de fierté: ''vous voyez, cet élégant jeune homme, c'est un commandant de bord à Air Algérie, en plus wlid bladi"

En apprenant sa mort, j'avais vraiment l'impression d'avoir perdu un frère.

Allah yarhmak ya Mohamed, oua Allah yarham ali kanou maak .

Les êtres chers ne meurent que si on les oublie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imhotep

avatar

Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Ven Aoû 15 2008, 04:35

Le 13 août 2008 étant passé, je propose de lancer des cotisations pour ériger à feu Abdou, une stèle en sa mémoire. Celle-ci sera érigée le 13 août 2009. Elle pourrait être mise dans une place à aménager au niveau de Oued Tiza, laquelle portera son nom. Qu'en pensent les internautes ? et qu'en pensent les élus?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamesbond

avatar

Masculin Nombre de messages : 1137
Localisation : United Kingdom
Emploi : Secret Agent
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Sam Aoû 16 2008, 12:20

Excellente initiative IMHOTEP et j'espère que l'exécutif de l'APC se penchera sur ce sujet malgré les deux années de retard sur la ville de Piacenza.

J'ai une question quand au choix de l'emplacement de la stèle pourquoi OUED TIZA alors que le quartier d'AIN SALEM est celui qu'a vu grandir notre cher et regretté Med ?

Je suppose ce qui est le plus important c'est de garder en mémoire vivante la fraternité, la bonté et l’honneur que Mohamed nous a tous apporté de son vivant et à travers son dernier geste héroïque.

Repose en paix mon ami Mohamed.

Amicalement
James
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamesbond

avatar

Masculin Nombre de messages : 1137
Localisation : United Kingdom
Emploi : Secret Agent
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Le P-DG d’Air Algérie déplore   Sam Aoû 16 2008, 12:22

Deux ans après le drame du 13 août 2006 à Piacenza
Le P-DG d’Air Algérie déplore que les causes du crash ne soient pas encore connues


Abdelwahab Bouabdellah a regretté que deux ans après l'accident, la disparition des pilotes algériens “demeure un mystère pour tous”. “Nous tous, employeurs, parents et alliés, souhaitons que la lumière, toute la lumière, soit faite sur ce drame”, a-t-il insisté.

La ville italienne de Piacenza a rendu un vibrant hommage mercredi aux trois hommes d'équipage de l'avion-cargo d'Air Algérie qui s'étaient sacrifiés, il y a deux ans jour pour jour, en évitant que leur appareil ne s'écrase sur une zone d'habitations. Les autorités civiles de Piacenza, à leur tête le maire Roberto Reggi, ont ainsi baptisé une place, située rue Via-Marggioli, au nom du commandant Mohammed Abdou, du pilote Mohamed-Tayeb Bederina et de l'officier mécanicien naviguant Mostefa Kadid, et érigé une stèle à leur mémoire. M. Reggi, joint par l'APS, a exprimé la “reconnaissance de toute la communauté de la ville aux pilotes algériens”. L'équipage de l'Hercule C-130 du vol AH 2208 Alger-Frankfurt a “eu le courage et le sang-froid nécessaires” pour conduire leur avion en difficulté “vers le seul endroit où il pouvait ne pas faire de victimes”, a-t-il rappelé. En effet, d'après le récit de l’accident rapporté par la presse locale, le commandant Abdou et le pilote Bederina, constatant l'avarie d'un des quatre réacteurs de leur avion au-dessus de Piacenza, l'ont dirigé vers le seul espace non habité, coincé entre l’autoroute et l’un des quartiers les plus peuplés de la périphérie de la ville, effleurant les toits de certains immeubles. “Ils avaient refusé de sauter de l'appareil en perdition, préférant donner leur vie en sacrifice que vivre avec des morts sur la conscience, car l'avion abandonné à lui-même aurait certainement causé des victimes en s'écrasant sur cette région du sud de Milan densément peuplée”, avaient commenté les médias. Les Italiens ont le triste souvenir du crash, le 6 décembre de 1990, d'un avion militaire, un Aermacchi MB 326, dont le pilote s'était éjecté, laissant l’appareil s’écraser sur une école dans les environs de Bologne (Nord), faisant 12 victimes parmi les élèves et 74 blessés graves. Pour M. Reggi, “ce sont les valeurs humanitaires qui transparaissent au travers d’un comportement qu'il faut retenir de l'accident”. C'est cet “humanisme” qui a poussé les pilotes algériens à sacrifier leur vie pour sauver celle des habitants innocents de Piacenza, a-t-il relevé avec admiration. De son côté, le P-DG d'Air Algérie, Abdelwahid Bouabdallah, a salué, dans une allocution aux côtés du maire de Piacenza, “le dévouement et les grandes qualités humaines” des pilotes algériens. “Nous nous recueillons à la mémoire de trois de nos meilleurs pilotes. Ils sont chers à leurs parents et proches. Ils le sont à Air Algérie”, a-t-il dit. Le P-DG d'Air Algérie a, en outre, déploré que, deux ans après l'accident, ses causes ne sont pas encore connues et la disparition des pilotes algériens “demeure un mystère pour tous”. “Nous tous, employeurs, parents et alliés, souhaitons que la lumière, toute la lumière, soit faite sur ce drame”, a-t-il insisté. L'avion-cargo de type Lockheed C-130 L-382, assurant le vol AH 2208 Alger-Frankfurt (Allemagne), s'était écrasé le 13 août 2006 à 18h15 GMT (19h15 heure algérienne) à proximité de Piacenza, au sud de Milan. L’équipage était en contact avec le contrôle aérien de Milan, mais la liaison a été perdue pour des raisons inconnues, alors que l’avion descendait jusqu'à 13 500 pieds (4 100 mètres) et semblait tenter d'éviter un violent orage qui enveloppait la région. Quelques minutes avant l’accident, le pilote aurait signalé aux contrôleurs une perte de puissance sur un ou plusieurs moteurs. L’impact a été extrêmement violent et l’appareil a été totalement déchiqueté, avec des morceaux en feu éparpillés sur un large périmètre, selon les photos du crash encore disponibles sur Internet.
Synthèse R. N.
Source: Liberté du 16.08.2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imhotep

avatar

Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Sam Aoû 16 2008, 12:47

Oued Tiza ou ailleurs si vous le souhaitez. En fait, j'ai cru entendre dire que les parents avaient construit une maison dans le lotissement des "STATER" mais je n'en suis plus très sur. Et puis est-ce une bonne idée de passer quotidiennement par une place qui leur rappelle leur fils?
Pour Aïn Salem, je ne vois pas très bien à moins que ça soit au niveau de l'ancienne école. Je sais par contre que les grands parents ont habité Sidi Zayed (la amison qui deviendra celle des messaoudi plus tard) ensuite sous l'hôtel beau rivage. Tout compte fait, je pense que vous êtes beaucoup mieux qualifié que moi pour ces choses là, alors je vous suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jamesbond

avatar

Masculin Nombre de messages : 1137
Localisation : United Kingdom
Emploi : Secret Agent
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Sam Aoû 16 2008, 12:54

Algérie-Italie - Crash de Piacenza : La ville rend hommage à l'héroïque équipage d'Air Algérie

La ville italienne de Piacenza a rendu un vibrant hommage hier aux trois hommes d'équipage de l'avion cargo d'Air Algérie qui s'étaient sacrifiés, il y a deux ans, jour pour jour, en évitant que leur appareil ne s'écrase sur une zone d'habitation.
Les autorités civiles de Piacenza, à leur tête le maire Roberto Reggi, ont ainsi baptisé une place, située rue Via Marggioli, au nom du commandant Mohammed Abdou, du pilote Mohamed-Tayeb Bederina et de l'officier mécanicien naviguant Mostefa Kadid, et érigé une stèle à leur mémoire.
M. Reggi, joint par l'APS, a exprimé la "reconnaissance de toute la communauté de la ville aux pilotes" algériens.
L'équipage de l'Hercule C-130 du vol AH 2208 Alger-Frankfurt a "eu le courage et le sang-froid nécessaires" pour conduire leur avion en difficulté "vers le seul endroit où il pouvait ne pas faire de victimes", a-t-il rappelé.
En effet, d'après le récit de l’accident rapporté par la presse locale, le commandant Abdou et le pilote Bederina, constatant l'avarie d'un des quatre réacteurs de leur avion au-dessus de Piacenza, l'ont dirigé vers le seul espace non habité, coincé entre l’autoroute et l’un des quartiers les plus peuplés de la périphérie de la ville, effleurant les toits de certains immeubles.
"Ils avaient refusé de sauter de l'appareil en perdition, préférant donner leurs vies en sacrifice que vivre avec des morts sur la conscience, car l'avion abandonné à lui-même aurait certainement causé des victimes en s'écrasant sur cette région du sud de Milan densément peuplée", avaient commenté les médias.
Les Italiens ont le triste souvenir du crash le 6 décembre de 1990 d'un avion militaire, un Aermacchi MB 326, dont le pilote s'était éjecté, laissant l’appareil s’écraser sur une école dans les environs de Bologne (Nord), faisant 12 victimes parmi les élèves et 74 blessés graves. Pour M. Reggi, "ce sont les valeurs humanitaires qui transparaissent au travers de tels comportements qu'il faut retenir de l'accident".
C'est cet "humanisme" qui a poussé les pilotes algériens à sacrifier leurs vies pour sauver celles des habitants innocents de Piacenza, a-t-il relevé avec admiration.
De son côté, le P-DG d'Air Algérie, Abdelwahid Bouabdellah, a salué, dans une allocution aux côtés du maire de Piacenza, le "dévouement et les grandes qualités humaines" des pilotes algériens.
"Nous nous recueillons à la mémoire de trois de nos meilleurs pilotes. Ils sont chers à leurs parents et proches. Ils le sont à Air Algérie", a-t-il dit.
Le P-DG d'Air Algérie a en outre déploré que, deux ans après l'accident, ses causes ne soient pas encore connues et la disparition des pilotes algériens "demeure un mystère pour tous".
"Nous tous, employeurs, parents et alliés, souhaitons que la lumière, toute la lumière, soit faite sur ce drame", a-t-il insisté.
L'avion cargo de type Lockheed C-130 L-382, assurant le vol AH 2208 Alger-Frankfurt (Allemagne), s'était écrasé le 13 août 2006 à 18h15 GMT (19h 15 heure algérienne) à proximité de Piacenza, au sud de Milan.
L’équipage était en contact avec le contrôle aérien de Milan, mais la liaison a été perdue pour des raisons inconnues alors que l’avion descendait jusqu'à 13.500 pieds (4.100 mètres) et semblait tenter d'éviter un violent orage qui enveloppait la région.
Quelques minutes avant l’accident, le pilote aurait signalé aux contrôleurs une perte de puissance sur un ou plusieurs moteurs.
L’impact a été extrêmement violent et l’appareil a été totalement déchiqueté, avec des morceaux en feu éparpillés sur un large périmètre, selon les photos du crash encore disponibles sur internet.
Source: EL MOUDJAHID du 13.08.2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salim
Fondateur du Forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 3348
Localisation : Dellys - Algérie
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Dim Aoû 17 2008, 05:10

Imhotep a écrit:
Oued Tiza ou ailleurs si vous le souhaitez. En fait, j'ai cru entendre dire que les parents avaient construit une maison dans le lotissement des "STATER" mais je n'en suis plus très sur. Et puis est-ce une bonne idée de passer quotidiennement par une place qui leur rappelle leur fils?
Pour Aïn Salem, je ne vois pas très bien à moins que ça soit au niveau de l'ancienne école. Je sais par contre que les grands parents ont habité Sidi Zayed (la amison qui deviendra celle des messaoudi plus tard) ensuite sous l'hôtel beau rivage. Tout compte fait, je pense que vous êtes beaucoup mieux qualifié que moi pour ces choses là, alors je vous suis.

Pour être plus exact, les parents de Mohamed, Allah Yarhmou, ont construit leur maison au Lotissement Oued-Tiza en parallèle à la route nationale qui mène vers Les Salines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dellys.superforum.fr
Jamesbond

avatar

Masculin Nombre de messages : 1137
Localisation : United Kingdom
Emploi : Secret Agent
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   Jeu Aoû 20 2009, 14:09

Hommage à nos Héros

Un certain 13 Août 2006 trois valeureux gentlemen ont sacrifiés leurs vies à bord d’un avion cargo défectueux de la compagnie aérienne Air Algérie pour que les vies de milliers de citoyens de la ville de PIACENZA (Italie) soient épargnées de cette horrible catastrophe aérienne.
Par ce sacrifice Humanitaire et Héroïque, Mohamed Abdou, Mohamed Tayeb Bederina et Mustapha Kadid ont gravé à tout jamais nos mémoires.

Je rends en particulier un vibrant hommage à notre très cher ami et frère : Le commandant de bord Mohamed Abdou qui en plus de sa gentillesse, fraternité, sourire, bonté, bravoure et de bien d’autres qualités… nous a légué avec ses collègues une vibrante leçon d’humanisme et de sacrifice.

L’humanité toute entière se souviendra de votre sacrifice.
Reposez en paix Messieurs.


Cordialement
James

“Il faut vouloir vivre et savoir mourir”
Citation de Napoléon Bonaparte
Explication : La vie est un don qu’il faut savoir maintenir et dont il faut profiter. Mais il faut aussi en connaître les limites et accepter la mort pour y faire face dignement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commandant de Bord Abdou Mohamed   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commandant de Bord Abdou Mohamed
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un copilote attaché à un siège après des troubles psychiques en plein vol
» Navires Belge avec équipage Anglais
» A bord du GODETIA
» La condition de vie à bord à travers les époques
» quelque photos d'un paras qui est a bord du louise marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CELEBRITES DE DELLYS-
Sauter vers: