AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 délciya et fiére de l'etre

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
mayouya



Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Sam Oct 25 2008, 11:30

1


Dernière édition par mayouya le Ven Nov 14 2008, 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ansem

avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Localisation : boulvard of broken dreams
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Sam Oct 25 2008, 11:57

je pense que j'ai raté quelque chose ......( le chaabi )
cette music , ces parole ..que des foi tu les comprend pas avant que tu pose des question sure ces ksid et l'histoire de ces chanson .......mais pour cela il faut connaitre les gens qui savent ce domaine .
pour lekhder benkhlouf , 99 foi il a vue dans ces rêve le rasoule (sala elah 3alayhi wasalam) ^ rouia ^et la 100 ça khayma a prie feux ( j'ai pas de source exacte pour ce la mais en dit comme ça ) .....et pour le livre que imothep nous a donnée le nom et le prix ...merci beaucoup pour l'information .
il ya beaucoup de chanson chaabi que j'apprécie comme ( ela3b men doun chtara )(lebla fekholta )( ya lwahdani ) (elmersem de abderahman elkobi)
et pour elhadj elanka j'aime elmeknasiya (elbite que j'apprécie l'a dit Mr kariachour ) il ya (lehmame )et sebhane elah yaltif (kayen chi nass men sethahoum ikolo khaf )(yahesbou koulchi khfif ghir aji wazdem ou eli yebka m3a twal kalo zahaf ) c ce que j'aime chez alhadj elah yerhmou...j'avais même des ancienne bobine .
pour elmeknasia on dit quelle n'est pas complète ..si quelqu'un sait quelque chose sure se la, j'aimerais bien qu'il partage ça avec nous .


Dernière édition par ansem le Sam Mar 13 2010, 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caballa99

avatar

Nombre de messages : 286
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Sam Oct 25 2008, 12:10

salut ansem normalement elle est complété
si tu veux la lire ou l'imprimée voici le lien :http://www.webchaabi.com/qacid/meknas/maknas1.html

essamt hikma wel hamel belsane mehmal
la ghena yesadef men houwa tekif lassal
koul samet yelbas 3azz el bha ou ledjemal
men ketar hessou fi chebk el3ine hassel
erreba fel khoulta we rrabh fel3tizal...

jai la écoutée en deux verssions "el bla" ainsi "erbba" kelle est la bonne je ne c pas, mais je opte pour "erreba"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fleur d'oranger

avatar

Féminin Nombre de messages : 60
Loisirs : ART & CULTURE ....
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Sam Oct 25 2008, 12:40

salam
merci pour l'acceuil et un autre merci pour l'information Ali Lapoint
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ansem

avatar

Masculin Nombre de messages : 338
Localisation : boulvard of broken dreams
Date d'inscription : 24/05/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Sam Oct 25 2008, 13:06

merci pour le lien ..le site je le connais mais je savais pas qu'il ya des parole ....alors comme ça bla manseksi enass ......merci
oui lebla felkholta kounte hafed bezaf biyate menha ......j'aime cette ksida bezaf parce que fiha ghir leklam elmlih .
voila la suite de t'es biyat et lebyat eli enhabe


latbouhe bserek lelkhaynin lerdal
yakhdou sifek ou yederbouk lelmkatel
la3bad esbab ekhlaha elkil welkale
ou lejmou3 etwasel lekbayeh elmwasel
mabka men ta3mel saheb ras elmale
belsane ihebek ou elkalb lik katel


leghni 3and ahle elbid3a chrif lensab
low ikoune bghel yetsema hkim taleb
lefkir eklamou bin el3bad yetkale
low ikoune drif yetsema tkil basel
leghni sadek ou klame elfkir mouhale
koul ma yebrez menou maylih asel

pour moi je opte pour lebla parce que elkholta des foi etjibe lebla
amicalement ....merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hakim

avatar

Masculin Nombre de messages : 314
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Sam Oct 25 2008, 14:04

salut TLM;

voila un sujet passionnant, ...........
merci beaucoup pour t c informations



salutations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imhotep

avatar

Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Sam Oct 25 2008, 18:06

Pourriez-vous Mayouya vérifier l'information selon laquelle El Boussiri serait originaire de Dellys. J'ai cherché de mon côté après avoir entendu quelqu'un en parler à la télé. J'ai trouvé qu'il était fatimi mais que ses parents et lui habitaient une ville en Egypte qui s'appelait Déllés. Est-ce une confusion?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
larbi323



Masculin Nombre de messages : 779
Age : 63
Localisation : Ottawa
Emploi : Enseignant
Loisirs : Soccer, Lecture, Cinéma, Théâtre, Marche et randonnées
Date d'inscription : 29/05/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Sam Oct 25 2008, 21:34

Bienvenue sur le Forum!
Bravo, il faut toujours être FIER (E) de ses racines, savoir d'ou (manque accent pardon) l'on vient, etc..
C'est très important!
J'ai quitté l'Algérie en 1985 et comme tous les jeunes j'avais soif de l'étranger et aujourd'hui j'ai SOIF de mon pays!!
Fraternellement
Larbi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayouya



Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Oct 26 2008, 08:13

1


Dernière édition par mayouya le Ven Nov 14 2008, 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayouya



Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Oct 26 2008, 08:19

1


Dernière édition par mayouya le Ven Nov 14 2008, 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imhotep

avatar

Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Oct 26 2008, 11:13

Rappel: El Boussiri est d'origine maghrébine, oui, et les fatimides étaient au maghreb avant d'aller en Egypte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caballa99

avatar

Nombre de messages : 286
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Oct 26 2008, 11:35

salut Imhotep
oui vous avez rainons de setif mehdiya(tunisie) a l'Égypte.et maintenant a ghardaia ( les mézabs ibadhi) mais c'est vous Imhotep qui vous avez dit que qu'il habite l'Égypte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imhotep

avatar

Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Oct 26 2008, 11:39

C'est ce que j'ai trouvé sur internet. Prière de m'éclairer si je me trompes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caballa99

avatar

Nombre de messages : 286
Date d'inscription : 20/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Oct 26 2008, 11:46

d'accord je suis l'affaire patiente y a peu de référence
mais vous n' avez rien dit au sujet de vieux port, je patiente encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imhotep

avatar

Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Oct 26 2008, 12:00

Encore un peu, désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayouya



Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Oct 26 2008, 14:22

1


Dernière édition par mayouya le Ven Nov 14 2008, 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imhotep

avatar

Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Oct 26 2008, 14:34

Merci Mayouya. J'ai lu toutes ces biographies, il y a quelques mois pour m'assurer des propos tenus par l'imam qui est passé à la télé. Je me suis rendu à l'institut des sciences islamiques du caroubier où il serait enseignant mais je n'ai pas pu le voir.Affaire à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poison



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Lun Jan 12 2009, 11:46

bienvenue parmi le siens , cher miss délice , et n'oublie pas que chaque fleur a ses épines , et dellys est pareille , elle est belle c'est vrai , et tous ce qui se trouve sur son térritoire est fascinant , mais dellys a ses détracteurs , yaklou el ghala wa y'ssabou fel mella , il ya des gents qui ne sont jamais sorti de dellys , et ils trouvent le moyen de dénégrer et de dire machi bled , les seuls qui peuvent dire des choses merveilleuses de dellys , ce sont bien qui ont vécu hors la ville , d'autres çieux , et quand ils sont a dellys , c'est le paradis , e, hiver , en printemp qu'a l'été ,c'et vraiment , l'enchantement , et c'est tout .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayouya



Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Jeu Fév 19 2009, 11:44

Imhotep a écrit:
Merci Mayouya. J'ai lu toutes ces biographies, il y a quelques mois pour m'assurer des propos tenus par l'imam qui est passé à la télé. Je me suis rendu à l'institut des sciences islamiques du caroubier où il serait enseignant mais je n'ai pas pu le voir.Affaire à suivre.

Salut Imhotep

peut etre tu as oublié, mais de ma part je cherche encore, tu te rappel lorsque jt dit que au ksid el 3arfawiya, l'auteur cite el Boussiri?"sahb el bourda"
ben j'ai réussi a récupérer une version écrite de ce magnifique poème, mais j'ai inséré que la dernière partie....
bonne lecture



لله الحمد احلى و لذ لي حب حبيب الله * و زها لي مدح النبي يا المعرض بالسيف لذاته * جرحك من يبريه *
اعوذ بعين الرحمة و شرفه يجعلنا في حماه * تبلغ طب المقصود و الزمان يصرك أوقاته * و الغرار جفيه*
و اعلم سيد الدنيا حياها من لا حد سواه * طه مول المعراج خير من يأتي و اللي فاتوا * يا ما سعدنا به*
حبه للقلب علاج لا مداوي من غير دواه* و كثير الذنب يزيد في صلاته تمحي سياته * و فضلها يعنيه *
عليه صلاة الله دايمة قد نحل و عفاه * و ما غناوا اطيار في رياض و حفل بلغاته * و الحامل يجنيه *
و عداد جنود الجراد و النمل جنده يتعداه * و ما زرع الفلاح و الحصى و الرمل و عتعاته * أ من يقوى يحصيه *
و اعداد أصناف الخلق و ألوان و صورة الاشباه * و عداد زواق مخالفة و كل محدثة و لغاته * و اللي يصغى ليه *
و حروف ابيات الصوار و حديث رقة معناه * و ما فاد طالب فصيح ناجم يدري لغاته * مهما يلفظ به *
و ما من تخوم اسفلها و قد الساكن في اعلاه * و ما دب على الارض قاطبة و الرايح لمباته * و العاطف بمجيه *
و ما شار البرق الخطيف و الرعد و صوت نداه * و ما هبت الارياح و ركام الكافي مزناته * و المتوكل به *
و ما صبت الامطار في سماها من بحور و مياه * و عجايب حوت و برجها و حب الجواهر و تقاته * مرجانه يواتيه *
و بديع الياقوت رفيع وما يلمع بضياه * و قماش الهند و ما يناسبه نوار الحرجاته * لزرابي نحكيه *
و نعايم الجنة و القصور و ما في علم الله * نعم المولى ودني بخيره نشكر نعماته * و نهدي لنبيه *
نختم بسلامي و الرضا على من حبه و رضاه * و على الحسنين سيادنا من حضروا في غزواته * و على من يليه *
و على السيد الحسان من تغزل في حسن بهاه * و على مول البردة و صاحب الدليل خيراته * و على من يتليه *
و على البر بن مشيش من صلاته تعدل بثناه * و على نعم المعطي و سفار خلاها من بركاته * للقاري تنبيه *
و على مير العشاق من دنى للساقي و سقاه * و اذا دمن للخمر فاز بها و سرات في ذاته * من يملا يدريه *
و على من شاق و لا يله بضاعة و الوجد فناه * و على من بحره فاض بالثنا و البادع سياته * من يغرف فيه *
ما تجهل مصمودي و لا تقرا بالمدح غناه * لانه قلم الطرقيين في قباح تعجبني ماياته * و قياسه نحصيه *
رحمة الله عليه واجبة و على من رباه * و على الطلبة و الحافظين قل الادبا قراته * و على كل فقيه *
و على ملة الاسلام كافة ترجى حلم الله * و على الحي المعلوم منها و القوم اللي فاتوا * مسلم لا تشقيه *
و نهيب سلامي ما فاح طيب شداه * ريح المسك المختوم و زهر و العنبر اللي بنسماته * و الغتاب الغيه *
تاريخ نظامي ما خفى تلاتين لمن يقراه * القاف و نصف الرا و زيد الف تكمل حسباته * للهادي نهديه
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moh-dz

avatar

Masculin Nombre de messages : 93
Age : 53
Localisation : france
Emploi : fonctionnaire mairie
Loisirs : musique chaabi , la peche en mer,
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Fév 22 2009, 00:35

tabarak ellah fik ya akhi mayouya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayouya



Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Sam Fév 28 2009, 14:59



Akhir Imhotep, on dirait tu es fatigué de ce sujet, dabar rasek, jai vu ça au quotidien EL CHOUROUK edition 22 fevrier 2009
par mr;bemohamed arezki ferad

merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
srembak



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Sam Fév 28 2009, 16:46

Al Boussiri, un maghrébin panégyriste du prophète
Un symbole des tiraillements entre Maghreb et Machrek
décidément, Sanhadja, cette grande tribu maghrébine n’en finit pas de nous étonner.




Grand vivier d’hommes d’Etat, de guerriers, de jurisconsultes, d’exégètes, elle poussa encore l’audace jusqu’à aller donner naissance, en terre d’Egypte, à un poète exceptionnel : Al Boussiri (1213-1295), auteur du fameux panégyrique du Prophète, connu, depuis le XIIIe siècle, sous le titre Al Borda. Frappé d’hémiplégie, Al Boussiri dit avoir entrepris la composition de son panégyrique au lendemain d’un rêve qu’il fit, et au cours duquel, il vit le Prophète. Ne voilà-t-il pas que, quelques jours plus tard, et au grand dam de ses détracteurs, il reprit force, ainsi que l’usage de ses membres déficients ! Il y eut, bien sûr, foule à le suivre, à l’encenser et à le voir à travers le prisme de la passion. L’on se mit même à apprendre par cœur son poème, à la sonorité magique, il faut le dire, à le réciter, dans les mosquées, dans les mausolées en s’évertuant, en même temps, à le pasticher. Mais, que se passe-t-il lorsqu’un poète de sa valeur devient, du jour au lendemain, victime de sa propre renommée ? Apparemment, Al Boussiri, dans sa franchise et sa droiture, ne sut pas gérer son nouveau statut à la suite de cette exceptionnelle composition poétique. Il ne s’attendit guère à être la proie facile de ceux qui, de son temps, prétendaient être les seuls détenteurs de la véritable foi, et qui furent relayés par les Wahhabites depuis la deuxième moitié du XVIIIe siècle. En fait, Al Boussiri est, par excellence, le symbole de ces tiraillements de la pensée caractérisant, depuis des lustres déjà, les relations entre Machrek et Maghreb. La preuve en est qu’il n’a jamais été en odeur de sainteté auprès des hanbalites d’une manière générale. Ces derniers continuent de voir en lui un poète entaché d’hérésie, c’est-à-dire méritant d’être publiquement lapidé aux côtés du soufi, Ibn Arabi, du philosophe, Ibn Rochd et de tant d’autres grands penseurs du Maghreb. Son péché capital, selon eux, c’est d’avoir prêté au messager d’Allah, dans son fameux panégyrique, des qualificatifs et des pouvoirs dépassant son statut de Prophète : intercession, attributs démiurgiques, pouvoir de guérison, finalité de toutes les finalités en ce bas monde, etc. Drôle de pâture ! Elle ne parvint tout de même pas à détourner de notre poète la foule des adeptes. L’on se mit alors à dire qu’il n’était pas quelqu’un de recommandable, à user de la politique du pire en fouinant dans ses relations intimes avec son épouse ! On le voit encore, aujourd’hui, dans les écrits et les interprétations doctrinales wahhabites. Non, on n’insulte pas l’avenir, même si on a le meilleur des atouts ! Al Boussiri, tout dépourvu qu’il fut de toute ambition temporelle, laisse derrière lui une école florissante de poètes panégyristes. La première du genre, on le sait, avait émergé du vivant du Prophète à Médine avec, en tête, Kaâb Ibn Zoheir, le plus célèbre de tous les panégyristes, Ibn Rawaha, Hassan Ibn Thabit et tant d’autres. La seconde, d’obédience chiite, était, surtout, composée de poètes dont le but essentiel consistait à glorifier les gens d’Al-Bayt (famille du Prophète et ses descendants) pour des raisons politiques et de gouvernance en général. On peut dire qu’Al Boussiri, qui fut un modèle de tempérance, a, en quelque sorte, rectifié le tir de cette dernière en lançant un nouveau genre littéraire sans aucune coloration d’ordre politique. Il n’est que de faire le tour des panégyristes populaires maghrébins depuis le XIIIe siècle pour avoir une idée de l’impact exercé sur eux par leur illustre prédécesseur. Revenons encore au poème Al Borda, c’est-à-dire la cape, les hommes de lettres et les gouvernants arabes, toutes tendances confondues, ont raté la belle occasion de créer leur prix Nobel de littérature il y a plus de quatorze siècles. D’une certaine manière, Al Boussiri n’a fait que rappeler le geste du messager d’Allah à l’endroit du poète Kaâb Ibn Zouheir qui, condamné à mort, errant dans le désert, n’eut d’autre choix que de revenir à de bons sentiments à l’égard de la nouvelle foi. Le Prophète, on le sait depuis, l’a hautement récompensé en lui offrant sa borda, laquelle avait valeur d’un prix Nobel de littérature avant la lettre.


el watan 7 avril 2005

Par Merzac Bagtache
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
srembak



Nombre de messages : 237
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Mar 01 2009, 00:45

Texte intégral imprimable

« Il arriva que je fus atteint d’une hémiplégie qui me paralysa à moitié. Je songeai alors à composer ce poème de la Bordah. Après l’avoir fait, je demandai à Dieu de vouloir bien me guérir, puis je commençai à le réciter en pleurant et je m’endormis. En songe, je vis le Prophète passer sa main bénie sur ma partie malade et jeter sur moi un manteau. A mon réveil, je me trouvai capable de me lever. » Fruit du miracle, la Bordah (« Le manteau ») d’El Bousiri est supposée en accomplir encore :
— Prends la Bordah et applique-la sur tes yeux, dit-on aux aveugles, pour les guérir. A moins que ce ne soient les âmes aveugles qui guérissent par la lecture ou l’écoute du magnifique « Poème en l’honneur de Mohammed » que composa le cheik d’origine berbère, sous un premier titre : El Kaouâkib ed darryah fi medh kheir et barryah, c’est-à-dire : Les étoiles brillantes, louange de la meilleure des créatures.


El Bousiri (dont le nom complet s’écrit : Cheref eddin Mohammed ben Sa‘ïd, ben Hammâd, ben Mohsin, ben Sanhâdj, ben Hilâl es Sanhâdji) naquit, selon les uns, à Aboukir, aux environs de Dilâs, selon d’autres, le premier jour de chaouâl 608 (7 mars 1212). Vivant à Belbéis du métier de grammairien et de copiste, il fut le disciple du célèbre soufi Abou’l’Abbàs Ahmed el Marsi et devint le plus illustre docteur « traditionniste » de son époque. Il mourut dans les années 694-697 de l’hégire (1294-1298) et son tombeau fut placé près de celui de l’imâm Ech Chaféi. Ses surnoms d’Ed Dilâsi et d’El Bousiri sont quelquefois réunis sous le nom d’Ed Dilasiri.
Cette traduction de René Basset, qui fut professeur de lettres à l’Université d’Alger, date de 1894.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayouya



Nombre de messages : 214
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Mar 01 2009, 05:31

sahit mr Srambak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imhotep

avatar

Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   Dim Mar 01 2009, 05:39

mayouya a écrit:


Akhir Imhotep, on dirait tu es fatigué de ce sujet, dabar rasek, jai vu ça au quotidien EL CHOUROUK edition 22 fevrier 2009
par mr;bemohamed arezki ferad

merci

Akhir ou 3afia ya Mayouya
Je ne suis jamais fatigué quand il s'agit de la cause.
Je viens d'avoir un collègue du Caire qui confirme encore, comme je te l'ai dit 9assatte 9assa, que delâs دلاص se trouverait en Egypte et non en Algérie. Il n'en demeure pas moins que l'Imam el Bousseyri المولود بأبوصير (à ne pas confondre avec notre Aboukir prés de Mosta) est un sanhadji comme beaucoup d'entre nous.
Pour ce qui est de la source citée par le journaliste Ferrad Arezki, elle ne peut être convaincante que si elle est donnée par un véritable historien. Je ne connais pas les références sur lesquelles s'est basé Si Mouloud Allah yar7mou.
Je fais remarquer au passage que cet article que j'ai eu entre les mains il y a 4 à 5 jours, comporte dans sa première partie, une série d'inexactitudes. J'aurai préféré qu'on serve ma ville de manière plus objective et plus rigoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: délciya et fiére de l'etre   

Revenir en haut Aller en bas
 
délciya et fiére de l'etre
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» QUELQUES CONSEILS POUVANT VOUS ETRE UTILES POUR BIEN DEBUTER SUR LE SITE
» etre parent le jour, la nuit aussi
» contente d etre parmi vous
» bebe veut etre debout
» parfois marre d'etre dans un trou perdu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PRESENTATION DES MEMBRES-
Sauter vers: